Accueil | Actualités | Médias | Médias : Vaste plan de licenciement à Têtu
Pub­lié le 24 mars 2013 | Éti­quettes : , ,

Médias : Vaste plan de licenciement à Têtu

Le magazine avait échappé à la crise grâce au portefeuille sans fond de Pierre Bergé. Mais depuis son rachat par Jean-Jacques Augier, Têtu se retrouve face à la réalité.

Ainsi, malgré une diffusion en hausse avec 40 000 tirages, le magazine gay et lesbien va se séparer de 15 salariés, soit 40 % de l’effectif, a annoncé son propriétaire. Les activités web de Têtu vont quant à elles être revendues à un concurrent : yagg.com.

Dans un communiqué, la rédaction a fait part de son inquiétude. Elle « s'émeut très vivement de la disparition programmée du premier site d'informations homos francophone. Une disparition d'autant plus alarmante qu'elle intervient au moment des débats sur le mariage pour tous, dont on ne peut que constater qu'ils ont ravivé une certaine homophobie. »

Avec ce plan social drastique, Jean-Jacques Augier souhaite que son magazine retrouve l’équilibre en 2014 après avoir toujours perdu de l’argent depuis sa création, dont 2,3 millions de pertes l’année dernière.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.