Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Marine Le Pen accuse les médias de « surveiller » ses candidats

31 octobre 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Marine Le Pen accuse les médias de « surveiller » ses candidats

Marine Le Pen accuse les médias de « surveiller » ses candidats

31 octobre 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Invitée du « 12–12 dimanche » sur France 3 dimanche dernier, Marine Le Pen a accusé certains médias de « surveiller » les candidats du Front National.

La prési­dente fron­tiste a en effet affir­mé que « les médias s’amus(aient) à sur­veiller des can­di­dats du Front nation­al qui ne sont pas, il est vrai, des pro­fes­sion­nels de la poli­tique, qui sont des mères de famille, des chômeurs, des fonc­tion­naires, des chefs d’en­tre­pris­es (…) des gens qui sont les représen­tants des Français qui ne se sen­tent pas représen­tés par les autres » par­tis. Elle visait par­ti­c­ulière­ment les quo­ti­di­ens La Voix du Nord et Nord Éclair accusés d’avoir « sur­veil­lé le loge­ment » d’une can­di­date FN et d’avoir écrit que « ses volets étaient fer­més de nuit comme de jour ».

« Ils ont passé la nuit devant le domi­cile de la can­di­date du FN. Croyez-vous que c’est raisonnable et sérieux ? », a demandé Marine Le Pen. Pour celle-ci, ce traite­ment « démon­tre la volon­té des médias de venir peut-être en sou­tien d’une classe poli­tique en train de s’effondrer ».

La Voix du Nord a répon­du à ces accu­sa­tions en affir­mant que ses jour­nal­istes avaient sim­ple­ment cher­ché à ren­con­tr­er Vir­ginie Rosez, la can­di­date de Neuville, qui selon le jour­nal ne s’était pas présen­té à la presse et n’avait pas don­né suite à plusieurs deman­des d’entretien. « Nous avons donc cher­ché à la ren­con­tr­er, y com­pris à son domi­cile. Sur place, plusieurs sources nous ont indiqué que ses volets étaient sou­vent fer­més de jour comme de nuit. Le FN, aujourd’hui, laisse croire que nous avons “plan­qué” devant son domi­cile jour et nuit. C’est évidem­ment faux », s’est jus­ti­fié le quotidien.

Crédit pho­to : Reg­is Noy­on via Flickr (cc)

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés