Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Libération invente le quotidien-magazine

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

15 septembre 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Libération invente le quotidien-magazine

Libération invente le quotidien-magazine

Temps de lecture : 2 minutes

Dans un entretien accordé à Renaud Revel de L’Express, le directeur de publication de Libération (actuellement en nette perte de vitesse), Nicolas Demorand, a expliqué son projet de « quotidien-magazine ».

« On a inven­té un objet qui cherche à com­bin­er le traite­ment de l’ac­tu­al­ité (…) avec des traite­ments beau­coup plus appro­fondis », a com­men­té Demor­and au sujet de cet OVNI qui paraî­tra tous les samedis à par­tir du 14 sep­tem­bre. Un mixte qui sera une « alter­nance de for­mats courts et longs », qui don­nera « toute la place à la pho­to » ain­si qu’aux « grands for­mats » avec l’ambition d’ « écrire différemment ».

Le choix du same­di ? Un choix stratégique. Au regard des études, Nico­las Demor­and a con­staté que le pub­lic ne lisait plus la presse par « manque de temps » et qu’ « il y [avait] une revi­tal­i­sa­tion de la dif­fu­sion à par­tir du week-end » ou en vacances, c’est-à-dire quand les gens ont « le temps de lire ». D’où l’idée de ce « quo­ti­di­en-mag­a­zine » qui sor­ti­ra le same­di et com­bin­era actu­al­ité chaude et recul.

« À nous d’in­ven­ter des formes d’abon­nement » adéquates à la muta­tion des besoins du lec­torat, a ain­si con­clu Demor­and.

Crédit pho­to : cap­ture d’écran vidéo L’Express