Accueil | Actualités | Médias | Les Assises du journalisme s’exportent en Tunisie

Les Assises du journalisme s’exportent en Tunisie

Nos lecteurs connaissent les annuelles Assises du journalisme de Tours, où la ministre de la culture Françoise Nyssen a pu évoquer la future loi sur les fake news. Des assises où l’on propose un étrange jeu d’éducation aux médias à travers le voyage d’un migrant. Pour la première fois les Assises vont se décliner à l’étranger, plus précisément en Tunisie en novembre 2018.

Il s'agit d'une Biennale dont la première édition se tiendra à la Cité de la Culture de Tunis. Le deuxième rendez-vous est prévu en 2020 au même endroit. Les éditeurs, journalistes, organisations professionnelles de Tunisie s’associent pour réfléchir ensemble aux enjeux de la presse des deux côtés de la Méditerranée. Les débats se tiendront en français et en arabe.

La thématique retenue pour l’édition 2018, un journalisme utile pour les citoyens, semble assez bateau. Les organisateurs souhaitent mettre l’accent sur l’éducation aux médias. Souhaitons que cette louable entreprise ne soit pas l’occasion d’un déferlement de bourrage de crânes comme l’est l’éducation aux médias du CLEMI en France, l’exemple parfait de ce qu’il ne faut pas faire.

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

10% récolté
Nous avons récolté 200€ sur 2.000€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux