Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Les Assises du journalisme s’exportent en Tunisie

15 juillet 2018

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Les Assises du journalisme s’exportent en Tunisie

Les Assises du journalisme s’exportent en Tunisie

Nos lecteurs connaissent les annuelles Assises du journalisme de Tours, où la ministre de la culture Françoise Nyssen a pu évoquer la future loi sur les fake news. Des assises où l’on propose un étrange jeu d’éducation aux médias à travers le voyage d’un migrant. Pour la première fois les Assises vont se décliner à l’étranger, plus précisément en Tunisie en novembre 2018.

Il s’ag­it d’une Bien­nale dont la pre­mière édi­tion se tien­dra à la Cité de la Cul­ture de Tunis. Le deux­ième ren­dez-vous est prévu en 2020 au même endroit. Les édi­teurs, jour­nal­istes, organ­i­sa­tions pro­fes­sion­nelles de Tunisie s’associent pour réfléchir ensem­ble aux enjeux de la presse des deux côtés de la Méditer­ranée. Les débats se tien­dront en français et en arabe.

La thé­ma­tique retenue pour l’édition 2018, un jour­nal­isme utile pour les citoyens, sem­ble assez bateau. Les organ­isa­teurs souhait­ent met­tre l’accent sur l’éducation aux médias. Souhaitons que cette louable entre­prise ne soit pas l’occasion d’un défer­lement de bour­rage de crânes comme l’est l’éducation aux médias du CLEMI en France, l’exemple par­fait de ce qu’il ne faut pas faire.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Christophe Ono-dit-Biot

PORTRAIT — Né en jan­vi­er 1975 au Havre, Christophe Ono-dit-Biot a fait Hypokhâgne et Khâgne au lycée Jan­son-de-Sail­ly, à Paris, puis un DEA de Lit­téra­ture com­parée sur les écrivains fin de siè­cle « déca­den­tistes ». Il est agrégé de let­tres mod­ernes (2000).

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision