Accueil | Actualités | Médias | Premières Assises du journalisme de Tunis, 15/17 novembre 2018
Pub­lié le 11 novembre 2018 | Éti­quettes : ,

Premières Assises du journalisme de Tunis, 15/17 novembre 2018

Jérôme Bouvier, organisateur des Assises du journalisme qui se tiennent maintenant chaque année à Tours, lance son équivalent en Tunisie. Ces premières Assises francophones hors de France se dérouleront à la Cité de la culture de Tunis pendant qu’une exposition de diaporamas de l’AFP se tiendra (sur une durée plus longue) à l’Institut Français. La manifestation est rythmée autour de trois thèmes, ateliers, débats et formation.

Nous sommes à J-7 des Assises Internationales du Journalisme de Tunis, demandez le programme !

Publiée par Assises Internationales du Journalisme sur Mardi 6 novembre 2018

Ateliers

Journalisme en temps de guerre, régulation et auto-régulation du journalisme en Tunisie, sécurité physique des journalistes, vérification des informations, rôle des blogueurs, indépendance économique, drones et réalité augmentée, photojournalisme sont quelques uns des thèmes abordés au cours des ateliers.

Débats

Avenir de la presse écrite d’information, éthique et déontologie, statut du journalisme, éducation aux médias, relations avec les plate-formes et les ONG, place des femmes, les médias et les jeunes, la lutte contre les infox feront l’objet de débats avec des intervenants français et d’Afrique du Nord.

Formations

Les formations (sur invitation) traiteront de comment filmer avec son téléphone portable, comment contrer les discours de haine (sic), l’inévitable rencontre avec des « journalistes réfugiés », l’investigation en ligne par le data etc.

Le thème de l’exposition de photojournalisme du photographe Marco Panzetti portera sur (oh surprise !) Migration une idée de l’Europe. Comme le note (sans rire) l’organisateur des Assises « il faut surtout des journalistes qui soient à l’écoute des citoyens, de leur besoin, de leur quotidien. Qui ne travaillent pas seulement pour celui qui les paye, mais pour être utile à chacun de ses concitoyens ». Sans doute faut il exclure les européens, leurs besoins et leur quotidien. En toute bonne conscience.

Voir aussi : Entretien avec Jérôme Bouvier, organisateur des Assises du journalisme (2014)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux