Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le point de vue de Steve Bannon sur George Soros

11 juillet 2018

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Le point de vue de Steve Bannon sur George Soros

Le point de vue de Steve Bannon sur George Soros

11 juillet 2018

Temps de lecture : < 1 minute

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Nous avons besoin de 10.000 € pour boucler la fin de l’année. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €.

Nous avions publié en avril 2017 un dossier consacré à Breitbart News, site conservateur américain réputé pour avoir contribué à la victoire électorale de Donald Trump. Le site était alors dirigé par Steve Bannon qui – en froid avec Trump – l’a quitté depuis. Le site Les Non alignés publie un intéressant entretien entre un journaliste italien et Steve Bannon sur la situation géopolitique en général et en Italie en particulier. Nous extrayons le paragraphe concernant George Soros auquel Valeurs Actuelles a consacré un intéressant dossier. La reprise de cet entretien n’implique pas que l’Observatoire en partage toutes les analyses.

Extrait

La Lega et le M5S sont cri­tiqués par les grandes puis­sances inter­na­tionales et surtout con­tre Salvi­ni, la colère des représen­tants de l’establishment mon­di­al­iste comme George Soros se déchaîne. Quel con­seil voulez-vous don­ner au min­istre de l’Intérieur ?

La prin­ci­pale men­ace pour les par­tis et les gou­verne­ments nationaux-pop­ulistes en Europe n’est pas Brux­elles mais les ONG et leurs appareils médi­a­tiques financés par George Soros, véri­ta­bles armes con­tre l’information libre. Chaque pop­uliste et chaque nation­al­iste en Europe devrait iden­ti­fi­er ses enne­mis. Des gens comme George Soros ne se soucient que d’une chose : le pou­voir et donc la pos­si­bil­ité de l’aligner sur leur avan­tage per­son­nel et l’argent qui ren­tr­era dans leurs poches. Soros lui-même l’a dit dans l’une de ses inter­views infâmes. Il ne se soucie pas des con­séquences sociales de ses pro­jets, il le fait seule­ment pour l’argent.

Note de la rédac­tion : l’analyse nous sem­ble courte. Même si bien enten­du George Soros n’oublie jamais ses pro­pres intérêts, il est aus­si mu par une volon­té idéologique qui dépasse son seul intérêt financier même si cette volon­té n’est pas antag­o­niste de son porte­feuille. L’entretien com­plet se trou­ve ici.

Crédit pho­to : Hein­rich-Böll-Stiftung via Flickr (cc)

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés