Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le mensuel « Le Spectacle du Monde » cesse sa publication

23 juillet 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Le mensuel « Le Spectacle du Monde » cesse sa publication

Le mensuel « Le Spectacle du Monde » cesse sa publication

C’est une véritable institution de la presse magazine française qui vient de publier son dernier numéro, daté de juillet-août 2014

Le mensuel « Le Spectacle du Monde » cesse sa publication

Le men­su­el « Le Spec­ta­cle du Monde » cesse sa pub­li­ca­tion

Cette revue fondée par Ray­mond Bourgine en 1962, a, tout au long de son exis­tence, représen­té l’un des fleu­rons de la presse « de droite », tant par la qual­ité des plumes qu’elle accueil­lait (ee Pierre Gax­otte à Éric Zem­mour, en pas­sant par Michel de Saint-Pierre et Patrice de Plun­kett…) que par l’élé­gance de sa forme, le soin apporté à sa mise en page et à ses illus­tra­tions.

Le men­su­el « d’ac­tu­al­ité poli­tique, géopoli­tique et cul­turelle »  apparte­nait au groupe Val­monde, égale­ment pro­prié­taire de l’heb­do­madaire « Valeurs actuelles ». Mal­gré ses 16 500 abon­nés, c’est le manque de rentabil­ité du titre qui a été mis en avant pour décider la ces­sa­tion de sa pub­li­ca­tion. Cepen­dant des ques­tions de « ligne poli­tique » seraient égale­ment entrées en ligne de compte, « Le Spec­ta­cle du monde » ayant tou­jours joué la carte d’une large ouver­ture à droite, offrant notam­ment ses colonnes à des mem­bres de la « Nou­velle Droite » comme Alain de Benoist ou Michel Marmin. Un posi­tion­nement qui ne serait plus en adéqua­tion avec l’ori­en­ta­tion très libérale et pro-sarkozyste du titre phare du groupe, « Valeurs Actuelles ».

Après plus de 52 ans d’ex­is­tence, le men­su­el dis­paraît donc des kiosques, réduisant encore un peu plus le nom­bre de titres de presse d’opin­ion.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : la première audience a eu lieu

La première audience s’est déroulée le 7 octobre 2020 au nouveau Palais de Justice de Paris devant la 17ème chambre qui suit les délits de presse. Notre avocat Maître Benoît Derieux a choisi de plaider la nullité pour vice de forme. Si l’avocat de la partie adverse était présent, Monsieur Ramzi Khiroun ne s’est pas présenté. Compte-rendu dans notre article du 12 octobre.

Derniers portraits ajoutés

Éric Brunet

PORTRAIT — Né en juil­let 1964 à Chi­non (Indre et Loire) d’un père ingénieur à EDF et d’une mère compt­able, Éric Brunet est un chroniqueur, ani­ma­teur radio et essay­iste français con­nu pour son engage­ment à droite et son sou­tien incon­di­tion­nel à Nico­las Sarkozy.

Salhia Brakhlia

PORTRAIT — Sal­hia Brakhlia a apporté, avec suc­cès, les méth­odes con­tro­ver­sées du Petit Jour­nal sur BFMTV. Le mélange détonne.

Caroline Monnot

PORTRAIT — Car­o­line Mon­not est une jour­nal­iste aimant se représen­ter sur les réseaux soci­aux avec une tête d’autruche, libre à cha­cun d’en faire sa pro­pre inter­pré­ta­tion. Elle tra­vaille au jour­nal Le Monde depuis 25 ans, chef adjointe du ser­vice poli­tique, elle se con­cen­tre prin­ci­pale­ment sur les rad­i­cal­ités poli­tiques.

Tristan Mendès France

PORTRAIT — Petit-fils de Pierre Mendès France et neveu de Frantz Fanon, l’homme pense marcher dans les pas du pre­mier, pas peu fier d’avoir hérité d’un cos­tume trop grand pour lui.

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.