Accueil | Actualités | Médias | Le mensuel « Le Spectacle du Monde » cesse sa publication
Pub­lié le 23 juillet 2014 | Éti­quettes : , ,

Le mensuel « Le Spectacle du Monde » cesse sa publication

C'est une véritable institution de la presse magazine française qui vient de publier son dernier numéro, daté de juillet-août 2014

Le mensuel « Le Spectacle du Monde » cesse sa publication

Le mensuel « Le Spectacle du Monde » cesse sa publication

Cette revue fondée par Raymond Bourgine en 1962, a, tout au long de son existence, représenté l'un des fleurons de la presse « de droite », tant par la qualité des plumes qu'elle accueillait (ee Pierre Gaxotte à Éric Zemmour, en passant par Michel de Saint-Pierre et Patrice de Plunkett...) que par l'élégance de sa forme, le soin apporté à sa mise en page et à ses illustrations.

Le mensuel « d'actualité politique, géopolitique et culturelle »  appartenait au groupe Valmonde, également propriétaire de l'hebdomadaire « Valeurs actuelles ». Malgré ses 16 500 abonnés, c'est le manque de rentabilité du titre qui a été mis en avant pour décider la cessation de sa publication. Cependant des questions de « ligne politique » seraient également entrées en ligne de compte, « Le Spectacle du monde » ayant toujours joué la carte d'une large ouverture à droite, offrant notamment ses colonnes à des membres de la « Nouvelle Droite » comme Alain de Benoist ou Michel Marmin. Un positionnement qui ne serait plus en adéquation avec l'orientation très libérale et pro-sarkozyste du titre phare du groupe, « Valeurs Actuelles ».

Après plus de 52 ans d'existence, le mensuel disparaît donc des kiosques, réduisant encore un peu plus le nombre de titres de presse d'opinion.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This