Accueil | Actualités | Médias | Le JT de France 2 ne goûte pas le livre de Valérie Trierweiller
Pub­lié le 5 septembre 2014 | Éti­quettes :

Le JT de France 2 ne goûte pas le livre de Valérie Trierweiller

Tout le monde en parle. Le sujet est sur toutes les bouches. Pourtant, dans son JT de 20h ce mercredi 3 septembre, France 2 a décidé de ne pas évoquer le livre de Valérie Trierweiller, Merci pour ce moment (Les Arènes, 2014).

Pendant une petite demi-heure, le journal s'écoule donc sans qu'aucune mention ne soit faite du sujet du jour que s'arrachent tous les médias. Au bout de 26 minutes, David Pujadas laisse la parole à la journaliste Nathalie Saint-Cricq sur le plateau. Celle-ci explique alors que le livre de l'ex première-compagne n'est pas un livre politique et que Mme Trierweiller y livre « beaucoup de détails intimes voire impudiques ».

« Toutes ces choses relèvent de leur vie privée, ensuite c'est sa version de leur histoire, sa vision de François Hollande, une vision forcément sujette à caution tant sa volonté de revanche, de régler ses comptes affleure à chaque page », a-t-elle poursuivi avant que David Pujadas ne ferme le bal : « Voilà pourquoi nous avons décidé de ne pas entrer dans le détail. »

Un choix surprenant lorsqu'un sait que France 2 avait déjà, dans son JT de 13 h, consacré un long sujet au livre en question avec des extraits à la clé...

Voir notre portrait de David Pujadas ainsi que notre article « Valérie Trierweiller (Merci pour le moment) confusion entre journalisme et politique »

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.