Le futur colosse Altice Media est sur les rails

Télécharger en PDF

Si les dirigeants du Groupe Altice Media (GAM), qui détient notamment L’Express et Libération, ont détaillé vendredi 30 octobre leur stratégie, ils pensent déjà au coup d’après.

Un jeu de billard à trois bandes est en train de se jouer au sein de GAM. Tout en supprimant 120 postes sur 700, la holding de médias de Patrick Drahi tentera en 2016 de trouver de nouveaux vecteurs de croissance. Alors que la diffusion des sept titres du groupe (L’Expansion, Lire, Mieux vivre, L’Étudiant, etc.) a baissé en moyenne de 5% en 2014, la publicité aurait réalisé des performances encore pires. Le recul serait de 10% versus 2013, croit savoir une source interne. Les deux grands axes de développement se situent dans l’événementiel et le numérique, ce qui n’est guère original. GAM multipliera en premier lieu les salons existants, notamment ceux de L’Étudiant. Il s’est aussi donné pour objectif d’en créer d’autres en affinité avec le reste du portefeuille de magazines.

Après avoir testé mi-octobre des offres d’abonnement à L’Express auprès des clients de SFR, GAM montera nettement en puissance sur les tuyaux digitaux d’ici début 2016. Le groupe songe notamment à embarquer des applications de ses titres via les services de SFR. Le e-commerce est aussi en première ligne. Cotemaison.fr, le site des bimestriels haut de gamme Côté Sud, Côté Ouest, Côté Est, pourrait à terme développer une boutique en ligne. Ce modèle serait aussi adapté sur L’Expressestyles.fr. Plus classiquement, Marc Laufer, le PDG de GAM et Christophe Barbier, le directeur de L’Express, ont évoqué l’arrivée de nouveaux onglets consacrés au sport et aux High-tech sur le site Lexpress.fr.

Ils se sont moins épanchés en revanche sur les vrais objectifs de l’actionnaire, Patrick Drahi. Pour le milliardaire des Télécoms, l’avenir passe par la constitution d’une major de médias intégrant la presse avec GAM, mais aussi et surtout NextRadioTV (BFM, RMC), dont il détiendra bientôt 30%, sans parler de futures acquisitions. D’ores et déjà Patrick Drahi et Alain Weill, le PDG de NextRadioTV, auraient jeté leur dévolu sur un grand terrain dans le 15e arrondissement de Paris. C’est là qu’ils installeraient en 2018 la totalité de leurs activités médias. De quoi tenir la corde face au groupe Le Monde. L’autre géant de l’info sera lui aussi à cette échéance en train de regrouper ses forces, mais à l’est de Paris, près de la gare d’Austerlitz