Accueil | Actualités | Médias | L’Armée électronique syrienne attaque le NY Times et Twitter
Pub­lié le 30 août 2013 | Éti­quettes : , , , , ,

L’Armée électronique syrienne attaque le NY Times et Twitter

« L’Armée électronique syrienne », organisation de pirates informatiques soutenant le régime de Bachar el-Assad, aurait encore frappé.

L’Armée électronique syrienne attaque le NY Times et Twitter

« Salut @Twitter, regarde ton domaine, il est devenu propriété de #SEA »

Après avoir piraté les comptes sur les réseaux sociaux d’Associated Press, de la BBC, d’Al-Jazeera, du Financial Times ou encore du Guardian, la SEA s’en est pris au site du New York Times et à Twitter. Le site du quotidien américain a été touché et était en panne pendant plusieurs heures mardi dernier. « L'estimation préliminaire est que le problème est probablement lié à une attaque externe malveillante », a déclaré Eileen Murphy, un porte-parole du New York Times, sur Twitter. Selon un chercheur spécialisé dans la sécurité informatique, Matt Johansen de WhiteHat Security, ces pannes « font penser à l'Armée électronique syrienne ».

Plus tard, la SEA publiait sur son compte Twitter : « @Twitter, es-tu prêt ? » Suivi de : « Salut @Twitter, regarde ton domaine, il est devenu propriété de #SEA ». Le site de micro-blogging a relevé que son « système de noms de domaines a fait l'objet d'un problème ». « Le visionnage d'images et photos a été temporairement et sporadiquement perturbé », a ajouté Twitter.

Matt Johansen attribue également cette attaque à l’Armée syrienne électronique. « Les informations d'enregistrement du domaine (du site) Twitter ont aussi été atteintes par l'Armée électronique syrienne », a-t-il publié.

Crédit photo : dermiller via SXC (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This