Accueil | Actualités | Médias | L’Armée électronique syrienne attaque le NY Times et Twitter
Pub­lié le 30 août 2013 | Éti­quettes : , , , , ,

L’Armée électronique syrienne attaque le NY Times et Twitter

« L’Armée électronique syrienne », organisation de pirates informatiques soutenant le régime de Bachar el-Assad, aurait encore frappé.

L’Armée électronique syrienne attaque le NY Times et Twitter

« Salut @Twitter, regarde ton domaine, il est devenu propriété de #SEA »

Après avoir piraté les comptes sur les réseaux sociaux d’Associated Press, de la BBC, d’Al-Jazeera, du Financial Times ou encore du Guardian, la SEA s’en est pris au site du New York Times et à Twitter. Le site du quotidien américain a été touché et était en panne pendant plusieurs heures mardi dernier. « L'estimation préliminaire est que le problème est probablement lié à une attaque externe malveillante », a déclaré Eileen Murphy, un porte-parole du New York Times, sur Twitter. Selon un chercheur spécialisé dans la sécurité informatique, Matt Johansen de WhiteHat Security, ces pannes « font penser à l'Armée électronique syrienne ».

Plus tard, la SEA publiait sur son compte Twitter : « @Twitter, es-tu prêt ? » Suivi de : « Salut @Twitter, regarde ton domaine, il est devenu propriété de #SEA ». Le site de micro-blogging a relevé que son « système de noms de domaines a fait l'objet d'un problème ». « Le visionnage d'images et photos a été temporairement et sporadiquement perturbé », a ajouté Twitter.

Matt Johansen attribue également cette attaque à l’Armée syrienne électronique. « Les informations d'enregistrement du domaine (du site) Twitter ont aussi été atteintes par l'Armée électronique syrienne », a-t-il publié.

Crédit photo : dermiller via SXC (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.