Accueil | Actualités | Médias | Lagardère médias continue de rétrécir, M6 s’étend
Pub­lié le 10 février 2019 | Éti­quettes : , , , , ,

Lagardère médias continue de rétrécir, M6 s’étend

Lagardère se concentre de plus en plus sur Hachette, les boutiques hors taxe dans les aéroports et les enseignes de presse Relay. Si Relay est à la peine comme nous vous le disions dans notre article sur les difficultés du distributeur Presstalis, les boutiques se portent très bien. Pour les médias, l’empire Lagardère n’est plus que l’ombre de lui-même contrairement à M6.

Lagardère médias, effritement programmé

La vente par appartements continue. Après boursier/com, Doctissimo, Mon docteur, Point de vue, Elle vendus à de nouveaux partenaires (liste non limitative), c’est une partie de l’activité télévision qui part chez M6. La chaine musicale Mezzo resterait dans le groupe, mais tout le reste est en discussion avancée avec M6. Tout le reste c’est la chaine pour enfants Gulli très rentable, Canal J, Tiji, Elle Girl, MCM Top et tous les services associés. Restent dans le groupe outre Mezzo, Europe 1 très mal en point et les vaches sacrées Paris Match et JDD.

M6 boulimique

De son côté la chaine de télévision se renforce considérablement. RTL (première radio en France), RTL2, Fun radio ont été intégrés en 2017. Le club de football des girondins de Bordeaux a été vendu pour une forte somme au fond américain GACP. Gulli va apporter au groupe une présence forte sur le segment enfants de 4 à 10 ans et de nouvelles possibilités de synergie.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux