L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
La revue XXI sort de la tourmente avec une nouvelle formule

2 février 2020

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | La revue XXI sort de la tourmente avec une nouvelle formule

La revue XXI sort de la tourmente avec une nouvelle formule

2 février 2020

Temps de lecture : < 1 minute

Vous connaissez le « mook », anglicisme contraction de book et de magazine. Dès 2008, les pionniers en France en furent Laurent Beccaria (éditions Les Arènes) et Patrick de Saint-Exupéry (ex Le Figaro) en lançant XXI une revue semestrielle distribuée en librairie (comme un livre) et sur abonnements. Avec une participation minoritaire de Gallimard. La revue a eu ensuite une vie parfois mouvementée. 

Le faux pas de l’Ebdo

En 2018, alors que la revue con­nais­sait un franc suc­cès, les fon­da­teurs lan­cent, sans grande pré­pa­ra­tion, un nou­v­el heb­do­madaire l’Ebdo dont nous avons racon­té la rapi­de décon­fi­ture. Comme les sociétés éditri­ces du mag­a­zine et de l’hebdomadaire n’étaient pas cloi­son­nées, Bec­ca­ria et Saint-Exupéry sont oblig­és, la mort dans l’âme, de ven­dre le titre – ain­si que son petit frère 6 Mois – à la Revue dess­inée adossée au Seuil.

Nouvelle formule

Début 2020, avec son numéro 49 au prix de 16 euros, la revue fait une mue. Le sous-titre « L’information grand for­mat » est rem­placé par « Dans l’intimité du siè­cle ». Le for­mat a été réduit et un Car­net de 20 pages forme un réc­it graphique. Les rédac­tri­ces en chef Léna Mauger et Mar­i­on Quil­lard veu­lent priv­ilégi­er les longs réc­its, revenant à l’ADN de la revue.

La revue revendique un lec­torat sta­ble avec 8000 abon­nés et plus de 20000 ventes en librairie. Elle vise 1000 abon­nés de plus à tra­vers un finance­ment par­tic­i­patif. Elle prof­ite des syn­er­gies dévelop­pées par les titres des nou­veaux pro­prié­taires (Franck Bourg­eron et Syl­vain Ricard avec une par­tic­i­pa­tion minori­taire du Seuil), la Revue dess­inée, Topo et 6 Mois. Un hors-série inti­t­ulé A4 rassem­ble les meilleurs arti­cles sur un thème don­né et se serait ven­du à plus de 8000 exemplaires.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés