Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
La diversité par quinzaine

21 novembre 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | La diversité par quinzaine

La diversité par quinzaine

Coup de blues de confinement ? Vous ne saviez pas comment vous occuper ? Jetez un œil rétrospectif à l’événement sobrement intitulé « Quinzaine de la Diversité », cela pourrait vous diver…tir.

Ici, on par­le Diver­sité avec un grand D. L’événement (ini­tiale­ment prévu du 9 au 19 novem­bre dans plusieurs villes), inau­gure en 2020 sa 12e édi­tion (dig­i­tale cette année), et est organ­isé par la région Bour­gogne Franche-Comté, qui n’en est pas peu fière. Pré­cisons : organ­isé par l’association « Halte Dis­crim­i­na­tions », désignée comme « l’opérateur diver­sité de la région ». His­toire d’aller droit au but, « Quin­zaine de la Diver­sité » affiche dès la page d’accueil une déf­i­ni­tion lumineuse de sa pré­ten­tion : elle se veut « Une opéra­tion col­lec­tive qui fédère les acteurs régionaux autour de la pro­mo­tion de la diver­sité des pro­fils humains ». Socrate aurait-il compris ?

Innovation, diversification, immigration

On picore ensuite dans les visées détail­lées plus bas. Il s’agit notam­ment d’apporter des éclairages et des con­tenus inno­vants sur le sujet de la diver­sité », de « val­oris­er les bonnes pra­tiques de mise en œuvre de la diver­sité » ou encore d’ « iden­ti­fi­er la plus-val­ue d’une poli­tique de diver­sité ». Car oui, l’un des leit­mo­tivs de l’association Halte Dis­crim­i­na­tions (ren­dez-vous sur son site) est que l’entreprise qui fait le pari de la diver­sité développe sa capac­ité d’innovation, et de dif­féren­ci­a­tion face à la con­cur­rence. La recette est sim­ple : « La diver­sité des pro­fils humains (âge, sexe, physique, hand­i­cap, orig­ine de pays, de régions, de quartiers, de patronymes…) est un véri­ta­ble boost­er de créa­tiv­ité, de réac­tiv­ité et de per­for­mance. » Belle célébra­tion, on l’aura com­pris, du vivre ensem­ble et de « l’immigration est une chance pour la France »

De mul­ti­ples entre­pris­es sont parte­naires de l’événement : par­mi tant d’autres : PSA Peu­geot Cit­roën, le Crédit agri­cole, la Caisse d’Épargne, le groupe Casi­no ; on est ravis de savoir que ce dernier revendique de « Nour­rir un monde de diver­sité ». On remar­que aus­si le sou­tien indis­pens­able d’associations telles que L’observatoire région­al de la laïc­ité de Bour­gogne Franche-Comté. Cette année, les con­férences en ligne traiteront de « la ges­tion de la laïc­ité dans nos organ­i­sa­tions ». Les inter­venants — sans rire- sont tous dûment diplômés en laïc­ité ou diver­sité. Ultime cita­tion, parce qu’on aime l’expression « de manière prag­ma­tique » : la con­férence inau­gu­rale du 9 novem­bre pro­pose, « À l’heure où de nom­breux pro­fes­sion­nels se dis­ent dému­nis dès lors qu’il s’agit d’appréhender la ques­tion de la laïc­ité » d’« apporter des out­ils qui per­me­t­tront d’accompagner de manière prag­ma­tique les réac­tions et échanges émer­gents poten­tielle­ment pas­sion­nés au sein de vos organ­i­sa­tions ». Plutôt ambitieux quoique un peu obscur ! Un événe­ment (gra­tu­it) poten­tielle­ment croustil­lant dont on peut réelle­ment se pass­er, en par­ti­c­uli­er les habi­tants de Bour­gogne Franche-Comté qui finan­cent ces manifestations.

Derniers portraits ajoutés

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Jean-Pierre Pernaut

PORTRAIT — Il est le jour­nal­iste le plus détesté de la bobocratie médi­a­tique parisi­enne (Les Inrocks, Libéra­tion, etc…) mais son « Jour­nal de 13 heures » est le plus suivi du PAF (près de 7 mil­lions de per­son­nes quotidiennement).

Jean-Michel Décugis

Jean-Michel Décugis est surtout con­nu pour ses bévues jour­nal­is­tiques, ali­men­tant en infox/fake news les médias pour lesquels il travaille.

Claude Perdriel

PORTRAIT — Claude Per­driel, décrit partout comme un amoureux de la presse, est surtout un homme d’af­faires con­va­in­cu de ses idéaux de gauche pour lesquels il a bâti un empire d’in­flu­ence grâce à l’ar­gent des sani­broyeurs qu’il a inventé.

Laurence Haïm

PORTRAITS — Née le 14 novem­bre 1966 à Paris, Lau­rence Haïm est jour­nal­iste poli­tique à l’in­ter­na­tion­al. En 2017, elle devient pour quelques mois porte-parole de La République en Marche.