Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
<span class="dquo">«</span> Les Obsédés du Complot » ou Caroline éclairant le peuple

7 février 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | « Les Obsédés du Complot » ou Caroline éclairant le peuple

« Les Obsédés du Complot » ou Caroline éclairant le peuple

7 février 2013

Temps de lecture : 2 minutes

Ce mardi 5 janvier sur France 5 arrivait enfin aux yeux du peuple ignorant l’incontestable réalité sur ceux qui sont appelés « conspirationnistes » : l’épisode 1 de la série de documentaires de Caroline Fourest (voir le portrait que l’Ojim lui a consacré) : « les réseaux de l’extrême ».

Ce pre­mier numéro était con­sacré aux « obsédés du Com­plot ». Le titre en soi annonce la couleur : quiconque se pose une ques­tion en marge du dis­cours offi­ciel est d’emblée asso­cié à un « obsédé », c’est-à-dire une per­son­ne qui n’a pas toute sa rai­son. Le vocab­u­laire util­isé dans la suite du doc­u­men­taire ne fera pas men­tir cette idée : les per­son­nes scep­tiques à l’égard de la ver­sion offi­cielle du 11 sep­tem­bre sont asso­ciés à « l’extrême-droite », à « l’antisémitisme », à la « para­noïa » et, bien sûr, au « néga­tion­nisme ». Ce vocab­u­laire répéti­tif rap­pelle, s’il en était besoin, que les per­son­nes que l’on voit dans le reportage défendre une autre vérité que la vérité offi­cielle le font pour des raisons for­cé­ment obscures et cachées.

Toute analyse un peu cri­tique à l’égard de la poli­tique extérieure des États-Unis, notam­ment au Moyen-Ori­ent, est immé­di­ate­ment qual­i­fiée de com­plo­tiste par Car­o­line Fourest et les héré­tiques sont d’une manière ou d’une autre liés à l’axe du Mal : Iran, Russie, Syrie. Mais le doc­u­men­taire n’en est pas à un rac­cour­ci près. Le remède au men­songe et au fanatisme ? Les « experts » et les jour­nal­istes, bien enten­du, de préférence ceux qui déroulent le doxa offi­cielle. Ces grands « sachants » pos­sè­dent la vérité qu’ils bran­dis­sent fière­ment à la face des citoyens naïfs ou idéo­logues, qu’ils sont les seuls à pou­voir sauver de leur égarement.

C’est au fond une défense de l’ordre et de la vérité étab­lis à laque­lle on a assisté sans sur­prise au cours de ce documentaire.

Encore trois épisodes, dif­fusés au rythme d’un tous les mardis, atten­dent le pub­lic et, espère Car­o­line Fourest, gar­di­enne de la Vérité et du Bien, con­tribueront à lui ôter ses mal­saines inter­ro­ga­tions. Con­tentez-vous de ce qu’on vous racon­te et silence dans les rangs. Tel est le mes­sage de la rebelle. Mer­ci Caroline…

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés