Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Antidote macronien avec Raphaël Enthoven
Antidote macronien avec Raphaël Enthoven

10 juin 2021

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Antidote macronien avec Raphaël Enthoven

Antidote macronien avec Raphaël Enthoven

Antidote macronien avec Raphaël Enthoven

Dans le vaste mercato médiatique de préparation des élections de 2022, le tchèque Daniel Křetínský veut lancer un nouvel hebdo qui allierait « en même temps » centre gauche et centre droit sous la houlette du sémillant Raphaël Enthoven.

Nom de code Antidote

De nom pro­vi­soire Anti­dote (il sera changé), le nou­veau médi­at se veut un con­tre poi­son au pop­ulisme, suiv­ez mon regard. Si Raphaël Enthoven refuse l’étiquette de cen­triste, il sem­ble mal­gré tout que le futur heb­do nagera dans les eaux tièdes du macro­nisme, autour de la « rai­son », et de la « mesure ». Il sem­blerait que Car­o­line Fourest ait refusé d’en pren­dre la direc­tion (mais elle y écrira) et que le joli Raphaël con­stitue un plan B de charme. Il sera assisté d’Éric Decouty ancien de  Libéra­tion et de Mar­i­anne.

Un faire-valoir politique pour Daniel Křetínský

CMI, le groupe de Křetín­ský pos­sède Mar­i­anne dirigé avec suc­cès par Nat­acha Polony et dont le ton pop­uliste de gauche très hos­tile à Emmanuel Macron peut engen­dr­er de la fri­t­ure sur la ligne télé­phonique avec l’Élysée. Lancer un heb­do­madaire franche­ment Macron com­pat­i­ble voire “Macron fan”, per­me­t­trait de don­ner des gages à un prési­dent qui entend bien se faire réélire. Reste que les dernières ten­ta­tives de lancer des mag­a­zines heb­do­madaires comme l’Ebdo se sont ter­minées en naufrages. Anti­dote échap­pera-t-il à la malé­dic­tion ? Réponse dans quelques mois si le pro­jet voit bien le jour.

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.

Julian Assange

PORTRAIT — Avant Edward Snow­den, avant Bradley Man­ning, il y avait Julian Assange. Ancien infor­mati­cien et hack­er, fon­da­teur de la plate­forme Wik­iLeaks, Julian Assange s’est attiré les foudres du gou­verne­ment améri­cain lorsqu’il a mis en lumière les dessous de la guerre d’Irak.

Emmanuel Kessler

PORTRAIT — Né en 1963 à Paris, d’un père directeur de recherche au CNRS et d’une mère qui enseignait le judaïsme, Emmanuel Kessler a eu une for­ma­tion philosophique, avant de com­mencer à tra­vailler en 1986 pour la Gazette des Communes.

Patrick de Carolis

PORTRAIT — Dis­cret, fier de ses racines provençales, n’ayant jamais caché sa foi chré­ti­enne et réputé proche de la Droite (ten­dance chi­raqui­enne) mais au cen­tre des réseaux de pou­voir (Le Siè­cle), accusé de pla­giat et pro­mo­teur de la diver­sité à France Télévi­sions, Patrick de Car­o­lis est un OVNI médiatique.