Accueil | Actualités | Médias | France 5 : ciao Paul Amar !
Pub­lié le 4 mai 2013 | Éti­quettes : , , , ,

France 5 : ciao Paul Amar !

Paul Amar cessera son émission 19h Paul Amar, le 1er juin prochain.

Officiellement, cela est la conséquence du serrage de ceinture collectif demandé à France Télévisions. La nouvelle est tombée dernièrement et « le journaliste est « sonné » par cette décision », d'après Le Figaro, d'autant plus que « le budget de la chaîne n'a pas été touché par les mesures d'économie ».

Arrivé en septembre 2007, avec Revu et corrigé, Paul Amar avait pris la suite de Daniel Schneidermann et de son magazine Arrêt sur Images. Très remonté, ce dernier avait même créé un Observatoire International de Paul Amar, reprochant au journaliste « de noyer la critique des médias dans de vagues généralités, évitant de pointer du doigt TF1, France 2, France 3, prêtant au journaliste-animateur l’intention de ne pas se fermer la porte de tels potentiels employeurs ».

Quoiqu'il en soit, France 5, c'est désormais terminé pour l'homme qui a eu son heure de gloire en proposant, lors d'un débat sur France 2 en 1994, des gants de boxe à Jean-Marie Le Pen et Bernard Tapie.

Source : Le Figaro - Photo : © Revu et Corrigé, France 5

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This