Accueil | Actualités | Médias | France 5 : ciao Paul Amar !
Pub­lié le 4 mai 2013 | Éti­quettes : , , , ,

France 5 : ciao Paul Amar !

Paul Amar cessera son émission 19h Paul Amar, le 1er juin prochain.

Officiellement, cela est la conséquence du serrage de ceinture collectif demandé à France Télévisions. La nouvelle est tombée dernièrement et « le journaliste est « sonné » par cette décision », d'après Le Figaro, d'autant plus que « le budget de la chaîne n'a pas été touché par les mesures d'économie ».

Arrivé en septembre 2007, avec Revu et corrigé, Paul Amar avait pris la suite de Daniel Schneidermann et de son magazine Arrêt sur Images. Très remonté, ce dernier avait même créé un Observatoire International de Paul Amar, reprochant au journaliste « de noyer la critique des médias dans de vagues généralités, évitant de pointer du doigt TF1, France 2, France 3, prêtant au journaliste-animateur l’intention de ne pas se fermer la porte de tels potentiels employeurs ».

Quoiqu'il en soit, France 5, c'est désormais terminé pour l'homme qui a eu son heure de gloire en proposant, lors d'un débat sur France 2 en 1994, des gants de boxe à Jean-Marie Le Pen et Bernard Tapie.

Source : Le Figaro - Photo : © Revu et Corrigé, France 5

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux