Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Fondation Lejeune : le Nouvel Obs au pilori !

13 décembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Fondation Lejeune : le Nouvel Obs au pilori !

Fondation Lejeune : le Nouvel Obs au pilori !

13 décembre 2012

Volée de bois vert sur Twitter et dans les médias contre le Nouvel Observateur ! Le supplément télévision et cinéma du magazine, daté du 6 décembre 2012, a en effet publié une publicité de la Fondation Jérôme Lejeune contre les recherches sur l’embryon, en réaction à la loi qui vient d’être votée au Sénat à ce sujet.

Sur cette pub­lic­ité, on peut voir une baleine et un embry­on humain, avec le com­men­taire suiv­ant : « Vous trou­vez ça nor­mal ? On arme des bateaux pour défendre des baleines alors qu’on laisse les embryons sans défense ».

Deux jours après sa pub­li­ca­tion passée inaperçue, la pub est remar­quée par des lecteurs et les Tweets com­men­cent à pleu­voir. Aurore Bergé, mem­bre du Con­seil nation­al de l’UMP, voy­ant dans cette pub un acte mil­i­tant con­tre l’avortement, embraye le lende­main dimanche et inter­pelle le directeur de la rédac­tion Renaud Dély et le directeur de la pub­li­ca­tion Lau­rent Jof­frin, avant d’écrire une let­tre ouverte au Nou­v­el Obser­va­teur. « Il est ques­tion d’une pho­to d’un embry­on “lais­sé sans défense”. Sous enten­du, sans statut juridique. Et qui dit recon­nais­sance du statut juridique de l’embryon dit remise en cause de l’avortement », y écrit-elle notamment.

Devant la bron­ca que sus­cite doré­na­vant cette mal­heureuse pub, Renaud Dély est con­traint de s’excuser sur Twit­ter, pour ce « dys­fonc­tion­nement » tout en promet­tant d’y revenir dans le numéro de la semaine suiv­ante. Lau­rent Jof­frin, quant à lui, pub­lie un com­mu­niqué sur le site du Nou­v­el Obs, pour dénon­cer un « impair », et un « inci­dent », évo­quant « une erreur de fonc­tion­nement interne », sans autre précision.

Mais ces excus­es ne suff­isent vis­i­ble­ment pas à tout le monde puisque Pas­cale Clark s’interroge, à son tour, sur Twit­ter : « un “impair” qui a rap­porté com­bi­en ? », reprochant en quelque sorte à l’hebdomadaire de vouloir à la fois le beurre et l’argent du beurre…

Pour le Nou­v­el Obs, c’est cafouil­lage à tous les étages. Mais pour la fon­da­tion Leje­une, cette fameuse page de pub se retrou­ve pour le coup très large­ment amortie.

Source : Metro

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés