Accueil | Actualités | Médias | Fondation Lejeune : le Nouvel Obs au pilori !
Pub­lié le 13 décembre 2012 | Éti­quettes : , , ,

Fondation Lejeune : le Nouvel Obs au pilori !

Volée de bois vert sur Twitter et dans les médias contre le Nouvel Observateur ! Le supplément télévision et cinéma du magazine, daté du 6 décembre 2012, a en effet publié une publicité de la Fondation Jérôme Lejeune contre les recherches sur l'embryon, en réaction à la loi qui vient d’être votée au Sénat à ce sujet.

Sur cette publicité, on peut voir une baleine et un embryon humain, avec le commentaire suivant : « Vous trouvez ça normal ? On arme des bateaux pour défendre des baleines alors qu'on laisse les embryons sans défense ».

Deux jours après sa publication passée inaperçue, la pub est remarquée par des lecteurs et les Tweets commencent à pleuvoir. Aurore Bergé, membre du Conseil national de l’UMP, voyant dans cette pub un acte militant contre l’avortement, embraye le lendemain dimanche et interpelle le directeur de la rédaction Renaud Dély et le directeur de la publication Laurent Joffrin, avant d’écrire une lettre ouverte au Nouvel Observateur. « Il est question d’une photo d’un embryon "laissé sans défense". Sous entendu, sans statut juridique. Et qui dit reconnaissance du statut juridique de l’embryon dit remise en cause de l’avortement », y écrit-elle notamment.

Devant la bronca que suscite dorénavant cette malheureuse pub, Renaud Dély est contraint de s’excuser sur Twitter, pour ce « dysfonctionnement » tout en promettant d’y revenir dans le numéro de la semaine suivante. Laurent Joffrin, quant à lui, publie un communiqué sur le site du Nouvel Obs, pour dénoncer un « impair », et un « incident », évoquant « une erreur de fonctionnement interne », sans autre précision.

Mais ces excuses ne suffisent visiblement pas à tout le monde puisque Pascale Clark s’interroge, à son tour, sur Twitter : « un "impair" qui a rapporté combien ? », reprochant en quelque sorte à l’hebdomadaire de vouloir à la fois le beurre et l’argent du beurre…

Pour le Nouvel Obs, c’est cafouillage à tous les étages. Mais pour la fondation Lejeune, cette fameuse page de pub se retrouve pour le coup très largement amortie.

Source : Metro

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux