Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Et maintenant un Observatoire de la haine

9 septembre 2020

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Et maintenant un Observatoire de la haine

Et maintenant un Observatoire de la haine

Où étiez-vous le 24 juillet 2020 ? En vacances ? Au travail, en pensant aux vacances passées ou futures ? Masqués ? Pas masqués ? En quarantaine ? Quoiqu’il en soit le texte n°59 du Journal Officiel du jour vous a sans doute échappé. Il acte la naissance de l’Observatoire de la haine par le CSA. Petite visite.

Objectifs et gouvernance

Les mis­sions sont :

  1. D’analyser les con­tenus relat­ifs à la haine en ligne, notam­ment en les quantifiant.
  2. D’améliorer la com­préhen­sion de ce phénomène, notam­ment en suiv­ant son évolution.
  3. De favoris­er le partage d’information entre les dif­férents acteurs con­cernés, publics et privés.

L’Observatoire est présidé par le prési­dent du CSA (voir notre arti­cle sur Roch-Olivi­er Maistre) ou son représen­tant. Les ser­vices sont assurés par ceux du CSA.

Les membres

D’abord tous les GAFAM et assim­ilés : Google, Face­book, Microsoft, Twit­ter, Wikipedia (voir notre arti­cle), LinkedIn, Qwant, Tik Tok, Twitch, Qwant, Yubo, Dai­ly­mo­tion. Tous là en tant que tuyaux et pos­si­bles « trans­met­teurs de haine ».

On trou­ve par­mi les mem­bres qual­i­fiés (liste non exhaustive) :

  • Le CRIF Con­seil Représen­tatif des Insti­tu­tions Juives de France
  • InterL­GBT
  • Ligue des droits de l’homme
  • Licra
  • Obser­va­toire du conspirationnisme
  • SOS Homo­pho­bie
  • SOS Racisme
  • Stop Homo­pho­bie

Big Brother CSA is watching you

C’est comme une recette de cui­sine. Prenez une bonne pincée de volon­té de cen­sure, saupoudrez d’institutions représen­tant les intérêts de minorités actives, liez avec des fonds gou­verne­men­taux et quelques intérêts privés, faites cuire à feu très doux pour obtenir un machin sup­plé­men­taire con­tre la lib­erté d’expression voire d’opinion. Ver­dict : immangeable.

Derniers portraits ajoutés

Claude Askolovitch

PORTRAIT — Claude Askolovitch débute sa car­rière à Sci­ences et Vie Économie puis entre à RFO avant d’être engagé au Matin de Paris. Fin 1987, il rejoint Europe 1 puis devient reporter à l’EDJ et à Marianne.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Élisabeth Laborde

PORTRAIT — Anci­enne attachée de presse de Matthieu Pigasse, auquel elle doit sa mobil­ité pro­fes­sion­nelle ful­gu­rante, Élis­a­beth Labor­de est l’archétype de la « dircom » fémin­iste et bobo qui veut remod­el­er le monde de l’entreprise à son l’aune des mantras pro­gres­sistes contemporains.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audiences.

Glenn Greenwald

PORTRAIT — Ancien avo­cat d’af­faires, par la suite spé­cial­isé dans les lit­iges civiques et con­sti­tu­tion­nels, Glenn Green­wald est depuis près de 20 ans entière­ment dédié à la défense lit­térale et intran­sigeante de la con­sti­tu­tion améri­caine et de ses garanties en matière de lib­ertés individuelles.