Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Et maintenant un Observatoire de la haine

27 décembre 2020

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Et maintenant un Observatoire de la haine

Et maintenant un Observatoire de la haine

Pre­mière dif­fu­sion le 09/09/2020

Où étiez-vous le 24 juillet 2020 ? En vacances ? Au travail, en pensant aux vacances passées ou futures ? Masqués ? Pas masqués ? En quarantaine ? Quoiqu’il en soit le texte n°59 du Journal Officiel du jour vous a sans doute échappé. Il acte la naissance de l’Observatoire de la haine par le CSA. Petite visite.

Objectifs et gouvernance

Les mis­sions sont :

  1. D’analyser les con­tenus relat­ifs à la haine en ligne, notam­ment en les quantifiant.
  2. D’améliorer la com­préhen­sion de ce phénomène, notam­ment en suiv­ant son évolution.
  3. De favoris­er le partage d’information entre les dif­férents acteurs con­cernés, publics et privés.

L’Observatoire est présidé par le prési­dent du CSA (voir notre arti­cle sur Roch-Olivi­er Maistre) ou son représen­tant. Les ser­vices sont assurés par ceux du CSA.

Les membres

D’abord tous les GAFAM et assim­ilés : Google, Face­book, Microsoft, Twit­ter, Wikipedia (voir notre arti­cle), LinkedIn, Qwant, Tik Tok, Twitch, Qwant, Yubo, Dai­ly­mo­tion. Tous là en tant que tuyaux et pos­si­bles « trans­met­teurs de haine ».

On trou­ve par­mi les mem­bres qual­i­fiés (liste non exhaustive) :

  • Le CRIF Con­seil Représen­tatif des Insti­tu­tions Juives de France
  • InterL­GBT
  • Ligue des droits de l’homme
  • Licra
  • Obser­va­toire du conspirationnisme
  • SOS Homo­pho­bie
  • SOS Racisme
  • Stop Homo­pho­bie

Big Brother CSA is watching you

C’est comme une recette de cui­sine. Prenez une bonne pincée de volon­té de cen­sure, saupoudrez d’institutions représen­tant les intérêts de minorités actives, liez avec des fonds gou­verne­men­taux et quelques intérêts privés, faites cuire à feu très doux pour obtenir un machin sup­plé­men­taire con­tre la lib­erté d’expression voire d’opinion. Ver­dict : immangeable.

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.

Marine Turchi

PORTRAIT — Née en 1984, Marine Turchi s’est illus­trée par des débuts promet­teurs dans le jour­nal­isme, avec plusieurs récom­pens­es à la clé. Suite à cette brève ascen­sion, elle a rejoint Médi­a­part, le site fondé par Edwy Plenel en 2008, lors de son lancement.