Accueil | Actualités | Médias | « Elle Man » publie puis censure un article sur Julien Rochedy
Pub­lié le 10 octobre 2013 | Éti­quettes :

« Elle Man » publie puis censure un article sur Julien Rochedy

C'est un article pourtant bien léger et superficiel prétendant « analyser » le « look » du président du Front National de la Jeunesse, Julien Rochedy, qui suscite aujourd'hui la controverse et la polémique.

En effet, le site internet de la revue « Elle Man » a retiré, quelques heures après sa publication, l’article intitulé "It boy ou Hate boy" s'intéressant à la pilosité, à la coupe de cheveux et aux habitudes vestimentaires du jeune cadre du FN, le tout dans ce style inimitable qui fait le charme de ce genre d’articles (« On est viril dans la Marine »).

Un exercice bien innocent, et que certains pourraient même juger ridicule, qui a pourtant suscité de nombreuses réactions effarouchées et scandalisées, des lecteurs s'étonnant que l'on aborde d'une façon aussi « complaisante » et « désinvolte » l'un des principaux représentants d'un parti jugé « extrémiste » et « antirépublicain ».

Apeurée par cette contestation, la rédaction ne s'est alors pas contentée de supprimer l'article incriminé mais s'est également fendue d'un communiqué expiatoire dans lequel elle regrette « le ton maladroit et inapproprié » du billet et rappelle qu'elle n'a « aucune complaisance envers les idées radicales du FN qui sont contraires à ses valeurs ». Ouf, l’honneur de Elle est sauf.

Crédit photo : capture d'écran site elle.fr

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This