Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Elle, magazine d’information politique et générale (sic)

16 février 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Elle, magazine d’information politique et générale (sic)

Elle, magazine d’information politique et générale (sic)

16 février 2020

Temps de lecture : 2 minutes

Le monde tumultueux mais aussi corseté par le politiquement correct des médias ne donne que rarement l’occasion de sourire. La confirmation du magazine Elle en tant que représentant d’une presse « d’information politique et générale » peut prêter à rire, un rire jaune pour certains.

L’IPG késaco ?

L’IPG n’est pas l’Interruption Pro­gram­mée de Grossesse (qui pour­rait, qui sait, un jour suc­céder à la PMA pour toutes et pour tous), ni l’Identification Pro­tégée Géo­graphique­ment du camem­bert de Nor­mandie au lait cru et for­mé à la louche. Rien de tout ça, c’est un statut de presse, dite d’Information Poli­tique et Générale, qui donne cer­tains avan­tages. Entre autres, des remis­es con­sid­érables de tarif postal pour livr­er les abonnés.

Elle devant la commission paritaire

C’est la com­mis­sion par­i­taire des pub­li­ca­tions et agences de presse qui délivre, pro­longe ou retire la pré­cieuse appel­la­tion. Début févri­er 2020 le mag­a­zine féminin Elle, nou­velle pro­priété de la hold­ing CMI (Mar­i­anne, Elle) du tchèque Daniel Kretinsky pas­sait devant la com­mis­sion. A feuil­leter le mag­a­zine féminin, cha­cun peut con­stater qu’il est essen­tielle­ment un sup­port pour les pub­lic­ités dites « féminines », mode, cos­mé­tiques, régimes amaigris­sants, bien-être zen, chakras ori­en­taux et autres poudres de per­limp­in­pin. Ce qui ne l’empêche pas d’être classé « IPG », une clas­si­fi­ca­tion qui devait être réex­am­inée début 2020 par la dite commission.

Le ministère de la culture tranche

Que croyez-vous qu’il arri­va ? Grâce aux voix du min­istère de la cul­ture, le mag­a­zine port-folio pub­lic­i­taire gardera à une faible majorité son sésame pour un an. Autant Mar­i­anne est un heb­do­madaire IPG grand teint, autant Elle (comme les Marie-Claire et autres Grazia) n’est qu’une col­lec­tion de pub­lic­ités sur papi­er glacé. Il est vrai que le mag­a­zine a une réelle influ­ence sur une tranche sig­ni­fica­tive de lec­tri­ces et Frank Riester, fort dis­cret min­istre de la Cul­ture, ne veut pas une fâcherie de plus dans un con­texte élec­toral plus que trou­blé par les grivois­eries ambiantes.

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés