Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Edward Snowden sort ses mémoires et demande l’asile politique en France

19 septembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Edward Snowden sort ses mémoires et demande l’asile politique en France

Edward Snowden sort ses mémoires et demande l’asile politique en France

En juin 2013, le Washington Post et le Guardian révèlent l’existence d’un vaste système d’espionnage international des communications par l’Agence Nationale de Sécurité américaine (NSA) et son homologue britannique. C’est Edward Snowden, jeune informaticien et employé de l’agence de renseignement qui est à la source de ces informations. Vous trouverez son portrait ici. Après le refus de nombreux pays de lui accorder le droit d’asile et une fuite rocambolesque, il se réfugie en Russie.

Demande d’asile en France

Dans une déc­la­ra­tion à France Inter, pub­liée le 14 sep­tem­bre 2019, Snow­den réclame de nou­veau le droit d’asile à la France :

« J’ai demandé l’asile en France en 2013 sous François Hol­lande. Évidem­ment, j’aimerais beau­coup que mon­sieur Macron m’ac­corde le droit d’asile », ajoutant « Ce n’est pas seule­ment la France qui est en ques­tion, c’est le monde occi­den­tal, c’est le sys­tème dans lequel on vit. Pro­téger les lanceurs d’alerte, ça n’a rien d’hos­tile. Accueil­lir quelqu’un comme moi ce n’est pas atta­quer les États-Unis ».

Edward Snow­den : l’in­ter­view inté­grale en vidéo

Las de son exil russe, il souligne le para­doxe que c’est la Russie, réputée peu en faveur des lib­ertés fon­da­men­tales, qui lui accorde sa pro­tec­tion, « on ne veut pas que la France devi­enne comme ces pays que vous n’aimez pas. Le plus triste dans toute cette his­toire, c’est que le seul endroit où un lanceur d’alerte améri­cain a la pos­si­bil­ité de par­ler, ce n’est pas en Europe mais c’est ici », dit-il, en s’exprimant depuis Moscou.

Soutien de Nathalie Loiseau

Nathalie Loiseau, députée européenne et anci­enne tête de liste LREM aux élec­tions européennes en France, lui a apporté un sou­tien inat­ten­du : alors que les États-Unis l’ont inculpé pour espi­onnage et vols de secrets d’É­tat, elle souhaite que la France accueille Snow­den, « c’est quelqu’un qui a ren­du ser­vice à l’humanité, quelqu’un qui nous a mon­tré, preuve à l’appui, qu’il y avait un sys­tème de sur­veil­lance extra­or­di­naire­ment vaste » a‑t-elle déclaré sur les ondes de la radio, regret­tant « …on est en décalage com­plet par rap­port aux valeurs que l’on porte ».

Il n’est pas cer­tain que le prési­dent Macron – vrai décideur en la matière – la suive sur ce ter­rain. D’autant que Snow­den – qui a l’air de bien con­naître le piteux état de la lib­erté d’expression ajoute « Si la France con­tin­ue à pass­er des lois sécu­ri­taires comme l’état d’urgence, vous ne pou­vez pas vrai­ment vous présen­ter comme le phare de la démoc­ra­tie libérale ».

Et sortie d’un livre

Snow­den a sor­ti un livre, Mémoires vives (le Seuil éd.) le 17 sep­tem­bre 2019. Le livre orig­i­nal en anglais Per­ma­nent record est pub­lié chez Mac Millan/Metropolitan Books aux Etats-Unis et dans une ving­taine de pays simul­tané­ment. Une manière de rap­pel­er au monde qu’il est exilé depuis 6 ans dans un pays qu’il n’a pas choisi (il était en route pour l’Équateur mais craig­nait d’être inter­cep­té), pour avoir révélé le plus vaste sys­tème d’espionnage mas­sif au monde, celui de la NSA et de ses équiv­a­lentes en Grande-Bre­tagne et en Alle­magne. Un sys­tème qui s’est large­ment ren­for­cé depuis 2013. Et si la France accor­dait l’asile à la fois à Snow­den et à Assange ? Un bon moyen d’encourager une lib­erté d’expression mal en point en France.

Voir aus­si : Edward Snow­den, portrait

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coronavirus.

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.