Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Échec des expulsions des clandestins maghrébins : le point de vue sans tabou d’Algérie patriotique (2/2)

5 janvier 2022

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | Échec des expulsions des clandestins maghrébins : le point de vue sans tabou d’Algérie patriotique (2/2)

Échec des expulsions des clandestins maghrébins : le point de vue sans tabou d’Algérie patriotique (2/2)

5 janvier 2022

Temps de lecture : 3 minutes

Le gouvernement français a le plus grand mal à renvoyer dans leurs pays les clandestins maghrébins présents en France. Plusieurs médias y ont consacré des articles en 2021. Mais aucun n’a abordé le sujet de façon aussi décomplexée que le site d’information Algérie patriotique. Par contraste, cette franchise d’un média algérien en dit long sur les non-dits des médias français en matière d’immigration clandestine. Seconde partie.

Voir aus­si : Échec des expul­sions des clan­des­tins maghrébins : le point de vue sans tabou d’Algérie patri­o­tique (1/2)

La riposte du gouvernement français critiquée par les médias français

Pour con­train­dre les gou­verne­ments des pays du Maghreb à délivr­er le pré­cieux sésame – les laiss­er pass­er con­sulaires – per­me­t­tant de ren­voy­er les clan­des­tins dans leur pays, le gou­verne­ment français a décidé de réduire le nom­bre de titres de séjour délivrés au Maghrébins souhai­tant venir en France.

De nom­breux médias français ont repris les cri­tiques vir­u­lentes des gou­verne­ments des pays du Maghreb à ce sujet :

  • « Réduire les visas français aux pays du Maghreb est une méth­ode “biaisée », selon France 24 dans un arti­cle co-écrit avec l’AFP le 4 octobre.
  • Pour l’hebdomadaire Le Point, il s’agit d’un « grand bluff ».
  • L’Obs reprend en titre la réac­tion du gou­verne­ment maro­cain : il s’agit d’une « déci­sion injus­ti­fiée ».

La délivrance des laisser passer consulaires, seul problème pour les expulsions ?

Le site d’information Algérie patri­o­tique a con­sacré en octo­bre 2021 un arti­cle aux raisons pour lesquelles « la France sera inca­pable d’expulser les sans-papiers maghrébins ». Et l’on est bien loin des tri­bunes don­nées notam­ment par France 24 aux par­ti­sans de l’ouverture des frontières.

Nous en repro­duisons l’introduction :

« La France ne pour­ra pas expulser les sans-papiers maghrébins qui se comptent par dizaines de mil­liers. Non qu’ils soient nom­breux, mais les tra­quer et les inter­peller néces­sit­erait l’intervention de l’armée, tant la police est com­plète­ment dépassée. Les lieux de prédilec­tion des clan­des­tins algériens, maro­cains et tunisiens sont con­nus partout en France, mais les ser­vices de sécu­rité français ne peu­vent pas les inter­peller et sont même inca­pables de pénétr­er dans des quartiers de ban­lieues où ils étaient accueil­lis par des jets de pierre et, depuis peu, par des tirs mortiers ».

Et la suite de l’article est à l’avenant pour décrire la lâcheté de nos autorités et le crédit qu’elles ont per­du depuis longtemps. On pense à la réac­tion d’Éric Zem­mour après la nou­velle « nuit bleue » de la Saint Sylvestre en France : « La lâcheté paral­yse le gou­verne­ment et main­tient, con­tre leur gré, nos forces de l’ordre dans l’impuissance ».

Le faible nombre d’expulsions : un problème maghrébin ou un problème français ?

Le faible nom­bre d’expulsions de clan­des­tins maghrébins est-il un prob­lème fran­co-français ? Au regard de la poli­tique effi­cace du gou­verne­ment espag­nol en la matière, on peut effec­tive­ment se le deman­der. Le compte Twit­ter Migren­quête a com­pilé sur Twit­ter quelques arti­cles de presse à ce sujet :

On y apprend que l’Espagne a signé le 2 décem­bre 2020 un accord avec l’Algérie visant à faciliter les expul­sions et les retours volon­taires d’Algériens présents en Espagne.

Dès le 5 décem­bre 2020, Algérie360.com nous infor­mait que « l’Espagne procé­dait à « des dizaines d’expulsions de Har­ra­gas algériens ». Le 23 décem­bre 2020, l’Espagne affré­tait trois bateaux pour expulser des Algériens selon VisaAlgérie.com.

Le 5 octo­bre 2021, le quo­ti­di­en espag­nol El Inde­pen­di­ente nous apprend que le min­istère de l’intérieur espag­nol a con­clu en août 2021 un accord avec la société Trans­mediter­ranea pour ren­voy­er des clan­des­tins en Algérie. Ceci alors que les arrivées clan­des­tines par la mer en Espagne atteignaient fin sep­tem­bre 27 136 depuis le début de l’année 2021, soit une hausse de 54% par rap­port à 2020.

Selon ObsAl­gérie le 2 novem­bre 2021, « le pre­mier con­voi de har­ra­gas algériens (a été) expul­sé dans la soirée du 2 novem­bre ». Une cen­taine de clan­des­tins algériens seraient con­cernés, soit cinq fois que le nom­bre total d’Algériens expul­sés de France entre jan­vi­er et juil­let 2021 !Et comme nous l’apprend Infomi­grants le 30 novem­bre 2021, le rythme s’accélère : « Espagne : au moins 300 per­son­nes ren­voyées en Algérie par fer­ries ».

Fer­meté et effi­cac­ité du côté espag­nol, déc­la­ra­tions grandil­o­quentes du prési­dent français. Par con­traste avec le site Algérie patri­o­tique, les médias de grand chemin français sont éton­nam­ment muets sur l’incurie de nos dirigeants dans leur lutte con­tre l’immigration clandestine.

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés