Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Die Welt : le chef de la police prend partie contre l’AfD

22 septembre 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Die Welt : le chef de la police prend partie contre l’AfD

Die Welt : le chef de la police prend partie contre l’AfD

À la suite d’une forte augmentation des attaques de foyers pour demandeurs d’asile en Allemagne, le chef de l’Office Fédéral de la Police Criminelle pointe l’AfD du doigt dans un entretien.

Hol­ger Münch, le chef du Bun­deskrim­i­nalamt (BKA ) – l’Office Fédéral de la Police Crim­inelle alle­mande implan­té à Wies­baden (Hesse) – a en toute impar­tial­ité accordé un entre­tien au Tagesspiegel (le « Miroir du jour »), un quo­ti­di­en berli­nois dif­fusé unique­ment par abon­nement, le 3 sep­tem­bre 2016 soit quelques jours avant les élec­tions régionales en Meck­lem­bourg-Poméranie Occi­den­tale qui ont con­sacré une forte per­cée du par­ti démoc­rate, con­ser­va­teur, libéral, euroscep­tique et par­ti­san de la régu­la­tion des fron­tières économiques et migra­toires Alter­na­tive für Deutsch­land (AfD). Un arti­cle repris par le lende­main par le grand quo­ti­di­en Die Welt.

Le patron du BKA est en effet très inqui­et : l’hostilité à l’encontre des migrants, y com­pris des agres­sions, ont forte­ment pro­gressé dans l’est de l’Allemagne au cours des dernières années.

Deux exem­ples :

  • Le fort développe­ment des « dis­cours de haine, stig­ma­ti­sants, etc. » sur Inter­net en général et les médias soci­aux en particulier.
  • Les attaques de foy­ers de migrants ont été en con­stante aug­men­ta­tion au cours de ces dernières années. Et l’année 2016 est bien par­tie pour bat­tre les records des années précé­dentes : le BKA a en effet déjà enreg­istré 705 attaques de foy­ers depuis le début de l’année, dont 57 incendies volon­taires et 67 autres voies de fait. Une véri­ta­ble explo­sion : ce sont seule­ment 6 incendies volon­taires qui avaient été enreg­istrés en 2014.

Les enquêtes visant à iden­ti­fi­er les coupables aboutis­sent dans à peine un gros quart des cas. Mais ces inves­ti­ga­tions ont déjà per­mis de con­stater que les auteurs ne sont pas des « extrémistes » con­nus de la police, mais « une nou­velle généra­tion » de per­son­nes poli­tique­ment motivées. Des per­son­nes inté­grées, pas des marginaux.

Qu’en con­clut Hol­ger Münch ? Il souligne en pre­mier lieu « le risque de dérive ter­ror­iste ». « Cela ressem­ble à une évo­lu­tion du type NSU (Nazion­al­sozial­is­tis­ch­er Unter­grund = Par­ti nazi souter­rain, cel­lule ter­ror­iste ayant com­mis des atten­tats entre 2000 et 2011) ».

Mais sa prin­ci­pale con­clu­sion est que « c’est la faute à l’AfD », ce par­ti qui « a ren­du la xéno­pho­bie fréquentable ». Hol­ger Münch inverse la cause et l’effet : ce n’est nulle­ment le dés­espoir de la pop­u­la­tion de base exas­pérée par le refus caté­gorique des politi­ciens de tenir compte de sa volon­té qui explique à la fois le pro­fil « nor­mal » des auteurs d’incendies volon­taires de foy­ers de migrants aus­si bien que le vote pour l’AfD, c’est le vote pro AfD qui engen­dre la violence. ..

Ain­si un haut fonc­tion­naire, de sur­croît chef de l’organe suprême de la police, sort de son devoir de réserve une semaine avant des élec­tions impor­tantes pour stig­ma­tis­er un par­ti poli­tique en lice crédité d’une forte pro­gres­sion dans les sondages. L’argument des vio­lences à l’encontre des foy­ers de migrants a déjà servi – alors qu’aucun lien direct n’a jamais pu être établi – pour lancer des procé­dures judi­ci­aires à l’encontre de divers respon­s­ables de PEGIDA dans le but de cass­er ce mouvement.

Source : Die Welt, 04/09/2016

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Claude Askolovitch

PORTRAIT — Claude Askolovitch débute sa car­rière à Sci­ences et Vie Économie puis entre à RFO avant d’être engagé au Matin de Paris. Fin 1987, il rejoint Europe 1 puis devient reporter à l’EDJ et à Marianne.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Élisabeth Laborde

PORTRAIT — Anci­enne attachée de presse de Matthieu Pigasse, auquel elle doit sa mobil­ité pro­fes­sion­nelle ful­gu­rante, Élis­a­beth Labor­de est l’archétype de la « dircom » fémin­iste et bobo qui veut remod­el­er le monde de l’entreprise à son l’aune des mantras pro­gres­sistes contemporains.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audiences.

Glenn Greenwald

PORTRAIT — Ancien avo­cat d’af­faires, par la suite spé­cial­isé dans les lit­iges civiques et con­sti­tu­tion­nels, Glenn Green­wald est depuis près de 20 ans entière­ment dédié à la défense lit­térale et intran­sigeante de la con­sti­tu­tion améri­caine et de ses garanties en matière de lib­ertés individuelles.