Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Demande de libération compassionnelle pour Julian Assange

23 juin 2020

Temps de lecture : 4 minutes
Accueil | Veille médias | Demande de libération compassionnelle pour Julian Assange

Demande de libération compassionnelle pour Julian Assange

Julian Assange, après 82 mois de réclusion volontaire dans une minuscule chambre de l’ambassade d’Équateur à Londres, est détenu depuis 438 jours (au 23 juin 2020) dans la prison de haute sécurité de Belmarsh dans des conditions particulièrement dures. Après 1471 journalistes qui avaient fait la même demande, 47 parlementaires viennent de demander sa libération. Source : Consortium News, traduit et publié en français par Les Crises le 20 juin 2020.

Un groupe de par­lemen­taires européens et d’anciens mem­bres du Con­grès et d’Assemblées lég­isla­tives locales ont écrit au secré­taire d’État bri­tan­nique à la jus­tice pour deman­der que Julian Assange soit libéré de la prison de Bel­marsh pour des raisons de compassion.

Le texte de la let­tre est signé, entre autres dirigeants poli­tiques, par l’ancien député bri­tan­nique Chris Williamson, l’ancien député améri­cain Mike Grav­el et l’ancien mem­bre du Con­grès Ron Paul :

1er juin 2020

FAO The Rt Hon Robert Buck­land QC MP
Lord Chan­cel­lor & Secré­taire d’État à la justice

CC L’honorable Bob Neill, député
Prési­dent de la com­mis­sion de la jus­tice des Com­munes du Roy­aume –Uni

Cher Mon­sieur,

DEMANDE DE LIBÉRATION COMPASSIONNELLE DE JULIAN ASSANGE

En tant qu’actuels et anciens représen­tants élus dans des démoc­ra­ties engagés en faveur des droits de l’homme, de la pré­somp­tion d’innocence et de l’État de droit, nous souhaitons soutenir l’appel urgent qui vous a été adressé par les députés aus­traliens Andrew Wilkie et George Christensen :

« Nous vous deman­dons de recon­sid­ér­er d’urgence la pos­si­bil­ité de libér­er M. Assange de la prison de Bel­marsh pour qu’il soit placé en déten­tion à domi­cile sous sur­veil­lance, car il cor­re­spond à tous les motifs – invo­qués par des organ­i­sa­tions de pre­mier plan telles que l’Organisation mon­di­ale de la san­té, les Nations unies et l’Association bri­tan­nique des agents péni­ten­ti­aires – pour jus­ti­fi­er une libéra­tion anticipée.

Ces organ­i­sa­tions ont été unanimes à deman­der la libéra­tion de tous les pris­on­niers COVID –19 non vio­lents, et nous vous deman­dons de bien vouloir con­sid­ér­er avec com­pas­sion ce qui suit :

  • Assange est un prévenu non vio­lent qui n’a aucun antécé­dent de préju­dice pour la com­mu­nauté. Il n’est pas con­damné et a donc droit à la pré­somp­tion d’innocence.
  • Les médecins de M. Assange aver­tis­sent qu’il court un risque élevé de mourir s’il con­tracte le COVID –19, car il souf­fre d’une mal­adie pul­monaire chronique préexistante.
  • On nous informe que le COVID –19 se répand rapi­de­ment dans les pris­ons bri­tan­niques, et qu’il y a des infec­tions [et au moins un décès] à la prison de Belmarsh.
  • Nous com­prenons que la prison manque de per­son­nel et que les régimes d’activité nor­maux soient suspendus.
  • Assange est en mau­vaise san­té men­tale en rai­son du temps qu’il a passé en isole­ment ces dernières années. Les mesures de con­fine­ment de la prison face au Covid –19 nuisent encore plus à sa san­té mentale.

Nous vous deman­dons d’examiner plus avant la demande très raisonnable des avo­cats de M. Assange de libér­er ce pris­on­nier aus­tralien non vio­lent en le plaçant en déten­tion à domi­cile avec un bracelet élec­tron­ique à la cheville 24 heures sur 24″.

Le directeur du Cen­tre de con­trôle et de préven­tion des mal­adies ayant aver­ti d’une sec­onde vague de coro­n­avirus pen­dant la sai­son de la grippe, nous soulignons que même les pris­on­niers vul­nérables, comme Julian Assange, qui sur­vivent à la crise actuelle, restent en danger.

Je vous prie d’agréer, Mon­sieur le Prési­dent, l’expression de mes sen­ti­ments distingués,

Les Sig­nataires :

  • Dr Arthur Chester­field –Evans, ancien mem­bre du Con­seil lég­is­latif de la Nou­velle –Galles du Sud, Australie
  • Clare Daly, mem­bre du Par­lement européen, République d’Irlande
  • Andrew Fein­stein, ancien mem­bre du Con­grès nation­al africain, Afrique du Sud
  • Mike Grav­el, ancien séna­teur améri­cain, États –Unis
  • Heike Hänsel, mem­bre du Bun­destag alle­mand, Allemagne
  • Eva Joly, ancien mem­bre du Par­lement européen, France
  • Ogmundur Jonas­son, ancien mem­bre du Par­lement islandais, Islande
  • Ron Paul, ancien mem­bre du Con­grès améri­cain, États –Unis
  • Yanis Varo­ufakis, mem­bre du Par­lement grec, Grèce
  • Mick Wal­lace, mem­bre du Par­lement européen, République d’Irlande
  • Chris Williamson, ancien mem­bre du Par­lement, Roy­aume –Uni

Sig­nataires du Par­lement européen :

  • Ste­lios Kouloglou – Groupe de la Gauche uni­taire européenne – Gauche verte nordique – Grèce
  • Dim­itrios Papadi­moulis –Gauche uni­taire européenne – Gauche verte nordique – Grèce
  • Mar­ke­ta Gre­goro­va – Par­ti Pirate Tchèque – République Tchèque
  • Yana Toom – Alliance des démoc­rates et des libéraux pour l’Europe – Estonie
  • Marisa Matias – Groupe de la Gauche uni­taire européenne – Gauche verte nordique – Portugal
  • Maria Are­na – Groupe de l’Alliance Pro­gres­siste des Social­istes & Démoc­rates – Belgique
  • Car­les Puigde­mont – Non attaché – Espagne
  • Antoni Comin – Non jointe – Espagne
  • Clara Pon­sati – Non jointe – Espagne
  • Diet­mar Koster – Groupe de l’Alliance Pro­gres­siste des Social­istes & Démoc­rates – Allemagne
  • Kostan­ti­nos Arvani­tis – Groupe de la Gauche uni­taire européenne – Gauche verte nordique – Grèce
  • Eleono­ra Evi – Mem­bre non inscrit – Italie
  • Mar­tin Son­nen­born – Mem­bre non inscrit – Allemagne
  • Hel­mut Scholz – Groupe de la Gauche uni­taire européenne – Gauche verte nordique – Allemagne
  • Clare Daly – Groupe de la Gauche uni­taire européenne – Gauche verte nordique – Irlande
  • Mick Wal­lace – Groupe de la Gauche uni­taire européenne – Gauche verte nordique – Irlande
  • Kate­ri­na Konec­na – Groupe de la Gauche uni­taire européenne – Tchéquie
  • Jose Gus­mao – Groupe de la Gauche uni­taire européenne – Gauche verte nordique – Portugal
  • Euge­nia Rodriguez Palop – groupe de la gauche uni­taire européenne – Espagne
  • Klaus Buch­n­er – Verts – Allemagne
  • Idoia Ruiz Vil­lanue­va – Gauche uni­taire européenne – Espagne
  • Manuel Bom­pard – Groupe de la Gauche uni­taire européenne – Gauche verte nordique – France
  • Damien Careme – Les Verts – France
  • Marc Johan Boten­ga – Groupe de la Gauche uni­taire européenne – Gauche verte nordique – Belgique
  • Cor­nelia Ernst – Groupe de la Gauche uni­taire européenne – Gauche verte nordique – Allemagne
  • Diana Riba Greens – Espagne
  • Derk Jan Eppink – Groupe des Con­ser­va­teurs et Réformistes européens – Pays –Bas
  • Rob Roos – Groupe des Con­ser­va­teurs et Réformistes européens – Pays –Bas
  • Rob Rooken –Groupe des Con­ser­va­teurs et Réformistes européens – Pays –Bas
  • Pet­ros Kokkalis –Groupe de la Gauche uni­taire européenne – Gauche verte nordique – Grèce
  • Patrick Brey­er – Les Verts – Allemagne
  • Alvi­ina Alamet­sä – Verts –Fin­lande
  • Mar­tin Buschmann – Non joint – Allemand
  • Sira Rego – Groupe de la Gauche uni­taire européenne – Gauche verte nordique – Espagne
  • Manu Pine­da – Groupe de la Gauche uni­taire européenne – Gauche verte nordique – Espagne
  • Ismail Ertug – Groupe de l’Alliance Pro­gres­siste des Social­istes & Démoc­rates – Allemagne

Source : ConsortiumNews

Voir notre por­trait de Julian Assange https://www.ojim.fr/portraits/julian –assange –mas­ter –hacker/

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Élisabeth Laborde

PORTRAIT — Anci­enne attachée de presse de Matthieu Pigasse, auquel elle doit sa mobil­ité pro­fes­sion­nelle ful­gu­rante, Élis­a­beth Labor­de est l’archétype de la « dircom » fémin­iste et bobo qui veut remod­el­er le monde de l’entreprise à son l’aune des mantras pro­gres­sistes contemporains.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audiences.

Glenn Greenwald

PORTRAIT — Ancien avo­cat d’af­faires, par la suite spé­cial­isé dans les lit­iges civiques et con­sti­tu­tion­nels, Glenn Green­wald est depuis près de 20 ans entière­ment dédié à la défense lit­térale et intran­sigeante de la con­sti­tu­tion améri­caine et de ses garanties en matière de lib­ertés individuelles.

Yann Barthès

PORTRAIT — Avec sa belle gueule et sa décon­trac­tion cor­ro­sive, Yann Barthès est devenu en quelques années le gen­dre idéal de la mère de famille con­seil­lère déco dans le Marais, ou son fan­tasme télé le plus avouable.