Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Dély d’opinion pour Soral, Dieudonné et Zemmour
Publié le 

15 janvier 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Dély d’opinion pour Soral, Dieudonné et Zemmour

Dély d’opinion pour Soral, Dieudonné et Zemmour

Dans sa dernière édition, Le Nouvel Observateur consacrait sa une à trois personnages, Alain Soral, Dieudonné et Éric Zemmour, barrée du titre « La Haine ».

Suites aux polémiques que cette cou­ver­ture a sus­cité, Renaud Dély, directeur de la rédac­tion de l’hebdomadaire, a jus­ti­fié son choix dans un édi­to­r­i­al. «On pou­vait s’attendre à ce que ceux qui les prô­nent s’insurgent en ten­tant, comme tou­jours, de se vic­timiser au nom de la défense d’une pré­ten­due “lib­erté d’expression” dont ils sont les fos­soyeurs », com­mence-t-il.

Pour lui, Soral, Dieudon­né et Zem­mour ont un point com­mun : « ces trois indi­vidus ont été con­damnés par la jus­tice française pour inci­ta­tion ou provo­ca­tion à la haine raciale », et « cha­cun cherche à dress­er au sein de notre pays une com­mu­nauté con­tre une autre ».

Ain­si, pen­dant que l’écrivain Alain Soral et l’humoriste Dieudon­né tir­eraient les ficelles de l’antisémitisme en France, « Éric Zem­mour s’applique, de son côté, dans d’innombrables écrits ou pris­es de paroles médi­a­tiques, à attis­er une autre forme de haine au sein d’une autre com­mu­nauté, celle de ceux qu’il appelle “les petits Blancs” ou les “Français de souche”. Il s’agit de la haine des immi­grés en général, et des musul­mans en par­ti­c­uli­er ».

« La com­mu­nau­tari­sa­tion des haines que ces trois-là, par­mi d’autres, attisent est un grave péril qui men­ace aujourd’hui la France », con­clut M. Dély, qui n’hésite pas à employ­er les grands mots. Ain­si ce trio de polémistes serait le mal du siè­cle, menaçant à tout instant de faire bas­culer la République dans les ténèbres…

En novem­bre 2012, Renaud Dély avait cri­tiqué la une choc de L’Express sur l’immigration. Ce dernier avait estimé qu’il ne fal­lait pas chercher à copi­er la presse trash, au risque de « nuire à la crédi­bil­ité du titre » tout en atti­sant « les mau­vais­es pas­sions du pays »… La leçon sem­ble avoir été bien vite oubliée.

Voir également notre portrait de Renaud Dély, mètre-étalon du politiquement correct

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision