Accueil | Actualités | Médias | D8 : 250 millions d’euros pour garder Hanouna !
Pub­lié le 29 septembre 2015 | Éti­quettes : , , , , , ,

D8 : 250 millions d’euros pour garder Hanouna !

Pour conserver Cyril Hanouna, D8 a accepté d'aligner 250 millions d'euros sur cinq ans, rapporte Télérama.

Un montant record pour conserver son animateur vedette dont les émissions, à commencer par « Touche pas à mon poste », occupent une place importante dans les audiences de la chaîne. D'après Télérama, Ara Aprikian, ancien patron de D8, ayant été débarqué, c'est Vincent Bolloré lui-même qui aurait mené cette négociation avec l'animateur, qu'il connaît personnellement.

Courtisé par M6 et TF1, Hanouna n'a eu aucun mal à faire monter les enchères. Depuis 2012, date de signature du premier contrat, la société du présentateur, H2O, facturait à D8 19 millions d'euros par an (la chaîne avait alors un budget total annuel de 80 à 100 millions d'euros). Avec ce nouveau contrat à 50 millions d'euros l'année, nul doute que le budget a été largement revu à la hausse.

S'il l'a lui-même négocié, Vincent Bolloré a également conservé des moyens de pression. Comme le note BFM Business, « Vivendi a annoncé le 2 septembre une prise de participation minoritaire (qui sera de 25%) dans la société issue de la fusion de Banijay et Zodiak (qui détient 95 % de la société d'Hanouna, NDLR). Selon une source interne, ce n'est pas une coïncidence: Vincent Bolloré aurait pris cette participation pour remporter le nouveau contrat avec Cyril Hanouna. »

Avec cette augmentation, Cyril Hanouna ne pourra désormais plus se plaindre de ne pas pouvoir combler ses fins de mois...

Voir notre portrait de Cyril Hanouna

Crédit photo : DR

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.