Accueil | Actualités | Médias | D8 : 250 millions d’euros pour garder Hanouna !
Pub­lié le 29 septembre 2015 | Éti­quettes : , , , , , ,

D8 : 250 millions d’euros pour garder Hanouna !

Pour conserver Cyril Hanouna, D8 a accepté d'aligner 250 millions d'euros sur cinq ans, rapporte Télérama.

Un montant record pour conserver son animateur vedette dont les émissions, à commencer par « Touche pas à mon poste », occupent une place importante dans les audiences de la chaîne. D'après Télérama, Ara Aprikian, ancien patron de D8, ayant été débarqué, c'est Vincent Bolloré lui-même qui aurait mené cette négociation avec l'animateur, qu'il connaît personnellement.

Courtisé par M6 et TF1, Hanouna n'a eu aucun mal à faire monter les enchères. Depuis 2012, date de signature du premier contrat, la société du présentateur, H2O, facturait à D8 19 millions d'euros par an (la chaîne avait alors un budget total annuel de 80 à 100 millions d'euros). Avec ce nouveau contrat à 50 millions d'euros l'année, nul doute que le budget a été largement revu à la hausse.

S'il l'a lui-même négocié, Vincent Bolloré a également conservé des moyens de pression. Comme le note BFM Business, « Vivendi a annoncé le 2 septembre une prise de participation minoritaire (qui sera de 25%) dans la société issue de la fusion de Banijay et Zodiak (qui détient 95 % de la société d'Hanouna, NDLR). Selon une source interne, ce n'est pas une coïncidence: Vincent Bolloré aurait pris cette participation pour remporter le nouveau contrat avec Cyril Hanouna. »

Avec cette augmentation, Cyril Hanouna ne pourra désormais plus se plaindre de ne pas pouvoir combler ses fins de mois...

Voir notre portrait de Cyril Hanouna

Crédit photo : DR

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This