Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Conflit chez Sleeping Giants, le mâle blanc n’aurait pas laissé assez de place à sa collaboratrice racisée

30 juillet 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Conflit chez Sleeping Giants, le mâle blanc n’aurait pas laissé assez de place à sa collaboratrice racisée

Conflit chez Sleeping Giants, le mâle blanc n’aurait pas laissé assez de place à sa collaboratrice racisée

[Pre­mière dif­fu­sion le 12 juil­let 2020]

BuzzFeed News nous raconte dans un long article comment les deux personnalités les plus importantes des Sleeping Giants se sont disputés pendant plusieurs années avant de se séparer le 8 juillet dernier. Plus précisément, c’est Nandini Jammi (la collaboratrice racisée, spécialiste du marketing) qui a quitté l’organisation adepte du “name and shame” après un conflit avec Matt Rivitz (le mâle blanc) suite à de longs débats sur qui était le chef. Rivitz semblait vouloir être le seul à la tête des cyberactivistes alors que Jammi, rêvait d’être son “égal”.

Combat de chefs dans un marigot

Rivitz, un vétéran dans l’industrie pub­lic­i­taire, a créé les Sleep­ing Giants en novem­bre 2016. Quelques jours plus tard, Jam­mi a eu la même idée et après quelques pub­li­ca­tions cha­cun de leurs côtés, ils sont entrés en con­tact pour struc­tur­er l’organisation éponyme.

Mais pen­dant toutes ces années, Rivitz sem­ble avoir voulu rester le numéro 1, nom­breuses ont été les dis­putes entre les deux sur qui était le “dirigeant”, le “co-fon­da­teur”, etc. Rivitz n’aurait pas don­né accès à cer­tains dossiers à Jam­mi, entre autres, une vraie his­toire de guerre de petits chefs pen­dant plusieurs années, relayée en détails par Buz­zFeed News.

Encore de la faute du mâle blanc

Mal­gré cet appar­ent sim­ple con­flit de per­son­nes, Jam­mi prof­ite de l’occasion pour taper sur son mâle blanc de col­lègue, qui, bien que défenseur acharné du poli­tique­ment cor­rect, agit encore prob­a­ble­ment pour défense son priv­ilège blanc.

Dans une pub­li­ca­tion sur Medi­um où elle revient sur son his­toire, elle sous-titre sa tri­bune “Com­ment mon co-fon­da­teur homme blanc (?) m’a effacé du mou­ve­ment que nous avons con­stru­it ensem­ble”. C’est le seul moment où elle ren­voie son com­parse à sa couleur de peau, mais faire cela dès la pre­mière ligne en dit long sur son état d’esprit. Elle explique par la suite :

Mais il était clair que même si je fai­sais le même tra­vail que Matt, il ne me con­sid­érait pas comme un égal.”

Pour le meilleur ou le pire, toute organ­i­sa­tion a besoin d’un chef et ce rôle au sein des Sleep­ing Giants m’a appartenu, indépen­dam­ment du titre.”

Même chez les égal­i­taristes forcenés, on joue au petit chef et l’accusation de racisme n’est jamais bien loin. Pau­vre Matt Rivitz, nou­velle illus­tra­tion de la fable de l’arroseur arrosé.

Voir notre vidéo sur les Sleeping Giants

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Camille Vigogne Le Coat

PORTRAIT — C’est la petite jour­nal­iste libérale lib­er­taire qui monte. Dis­sim­u­lant der­rière un joli minois une volon­té de nuire à toutes les per­son­nal­ités de la droite non alignée, Camille Vigogne Le Coat se rêve en nou­velle Ari­ane Chemin sa con­sœur du Monde.

Laurent Joffrin

PORTRAIT — Lau­rent Jof­frin, de son vrai nom Lau­rent (André Marie Paul) Mouchard est né en juin 1952 à Vin­cennes. Sa car­rière se car­ac­térise par des allers et retours inces­sant entre Libéra­tion et Le Nou­v­el Obser­va­teur.

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).