Accueil | Actualités | Médias | Charlie Hebdo : Luz ne dessinera plus jamais Mahomet
Pub­lié le 30 avril 2015 | Éti­quettes : ,

Charlie Hebdo : Luz ne dessinera plus jamais Mahomet

Dans un entretien accordé aux Inrocks mercredi 29 avril, Luz, dessinateur de Charlie Hebdo, a expliqué qu'il ne « dessinerai(t) plus le personnage de Mahomet ».

Pour justifier son choix, celui-ci a déclaré qu'il « ne l'intéressait plus ». « Je m'en suis lassé, tout comme de celui de Sarkozy. Je ne vais pas passer ma vie à les dessiner », a-t-il ajouté, qualifiant au passage le titre du numéro dit des « survivants », sorti juste après la tuerie et représentant Mahomet avec une pancarte « Je suis Charlie » et le texte « Tout est pardonné », de nom « à la con ».

Un choix qui pourrait s'assimiler à une capitulation devant le terrorisme. Pourtant, réagissant aux propos de Philippe Val, ancien patron de Charlie, où celui-ci estimait que les terroristes avaient gagné suite à l'attentat, Luz a dit avoir « sauté au plafond ». « C'est tellement dingue. Il n'est plus lui-même, ce garçon, et il ne parle qu'en son nom ! Il n'est plus “Charlie”, il n'est pas “Charlie”. Il fait juste partie de l'histoire de “Charlie”. Il est dans le déni de ce qu'il a été pour ce journal », a-t-il estimé.

Et de conclure : « Les terroristes n'ont pas gagné. Ils auront gagné si la France entière continue d'avoir peur », cette peur étant... « du ressort du FN » ! CQFD.

Voir notre portrait de Philippe Val

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This