Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Cédric O veut tuer les médias non conformes

22 décembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Cédric O veut tuer les médias non conformes

Cédric O veut tuer les médias non conformes

Qui connaît Cédric O ? Cédric O (son patronyme est d’origine coréenne), obscur secrétaire d’État au numérique, ancien des équipes DSK au PS, membre de Terra Nova, ancien conseiller parlementaire de Pierre Moscovici, ancien membre des équipes de campagne de François Hollande, un des premiers ralliés à la macronie. Il se fait remarquer par son zèle à ériger de nouvelles censures.

Metteur en scène et justicier

Mon­sieur O est un des met­teurs en scène des accords scel­lés entre le prési­dent Macron et les équipes de Face­book à l’occasion du Forum pour la gou­ver­nance de l’internet, tenu à Paris en novem­bre 2018.

Déjà à l’été 2019, inter­rogé par l’agence Reuters, le sémil­lant O se réjouis­sait de la coopéra­tion de Face­book en matière de répres­sion des opin­ions non con­formes, le réseau allait com­mu­ni­quer à la jus­tice les adress­es IP des con­trevenants :

« Ils nous ont annon­cé que (…), eu égard aux dis­cus­sions qu’ils ont eues avec nous, ils allaient trans­met­tre les adress­es IP pour les con­tenus de haine en ligne qui seraient demandées par la jus­tice. Ce qui est une énorme nou­velle… Cela veut dire que le proces­sus judi­ci­aire va pou­voir se dérouler nor­male­ment. C’est vrai­ment très impor­tant, ils ne vont le faire que pour la France ».

Récidiviste

Mon­sieur O récidive fin 2019. Lors de l’examen de la loi Avia con­tre « les dis­cours de haine sur inter­net » les séna­teurs LaREM ont fait vot­er un amende­ment qui oblig­erait les annon­ceurs à pub­li­er la liste de tous les sites où ils dif­fusent leurs pub­lic­ités. Com­men­taire de Mon­sieur O “je suis cer­tain que cer­taines organ­i­sa­tions se pencheront sur le sujet et les alert­eront, ce qui en fait assèche une par­tie du finance­ment des sites extrêmes ou que nous souhaitons ici voir dis­paraître”. Nous soulignons « que nous souhaitons voir dis­paraître ». Le pro­pos est clair et sans ambages : tout site ou média en ligne non con­forme aux desider­a­ta et aux intérêts con­joints des pou­voirs publics actuels et de Face­book sera mis en dan­ger finan­cière­ment. Mon­sieur O comme Officine (de sur­veil­lance), Œil (de son maître), Ordon­na­teur (des bass­es œuvres), comme Oli­garchie peut-être ?

Pho­to : Cédric O. Source : Wiki­me­dia (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Abel Mestre

PORTRAIT — Faut-il class­er Abel Mestre dans la caté­gorie jour­nal­iste ? Abel Mestre con­stitue à lui seul un fourre-tout de l’extrême extrême-gauche, allant du stal­in­isme à l’anarchisme en pas­sant par le trot­skisme expéri­men­tal et l’action de rue.

Sophia Aram

PORTRAIT — Issue d’une famille d’o­rig­ine maro­caine, Sophia Aram est née à Ris-Orangis (Essonne) le 29 juin 1973. Sophia Aram s’ini­tie à l’art de l’im­pro­vi­sa­tion dans les étab­lisse­ments sco­laires de Trappes puis au sein de la com­pag­nie « Déclic Théâtre », où elle côtoie Jamel Deb­bouze.

Christophe Ono-dit-Biot

PORTRAIT — Né en jan­vi­er 1975 au Havre, Christophe Ono-dit-Biot a fait Hypokhâgne et Khâgne au lycée Jan­son-de-Sail­ly, à Paris, puis un DEA de Lit­téra­ture com­parée sur les écrivains fin de siè­cle « déca­den­tistes ». Il est agrégé de let­tres mod­ernes (2000).

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision