Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Causeur souhaite amener « un peu de bagarre civilisée »

6 avril 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Causeur souhaite amener « un peu de bagarre civilisée »

Causeur souhaite amener « un peu de bagarre civilisée »

6 avril 2013

Temps de lecture : 2 minutes

Interrogé par « Le buzz Orange-Le Figaro », Élisabeth Lévy a réagi à la parution en kiosque de son magazine, Causeur.

Au micro d’Enguérand Renault, la jour­nal­iste s’est défendu d’être à la tête d’un « Mar­i­anne de droite ». « C’est un mag­a­zine plu­ral­iste. Cer­tains de nos con­frères nous qual­i­fient de réacs ou de néo réacs. Mais il y en a de droite comme de gauche. Nous sommes un jour­nal d’opin­ion, de com­men­taires et d’analy­ses et en plus, un peu rigo­lo. Nous assumons le fait que sur l’in­for­ma­tion, il y a déjà d’ex­cel­lents médias ; nous voulons pour notre part ren­dre l’in­for­ma­tion intel­li­gi­ble », a‑t-elle déclaré, ajoutant qu’« au sein même de Causeur, il y a dif­férents points de vue. Il y a une aile libérale dure et une aile chevène­men­tiste car j’en viens. »

Causeur, qui vise grâce à cette dis­tri­b­u­tion en kiosque la barre des 15 000 ventes, doit faire ses preuves dans le « grand bain ». « Il faut des moyens car on ne peut pas faire tra­vailler les gens avec des salaires chi­nois ! Si on veut se dévelop­per et s’amélior­er, nous avons besoin de moyens », a déploré Élis­a­beth Lévy. Car pour elle, Causeur a fait ses preuves d’« util­ité sociale ».

Au sujet de ses action­naires, dont Xavier Niel, copro­prié­taire du Monde et action­naire de Médi­a­part, elle se défend de toute influ­ence extérieure : « Xavier Niel est notre témoin de mariage avec Médi­a­part ! Mais cela n’est pas le signe d’un quel­conque rap­proche­ment entre les deux. » Et d’ajouter que « Médi­a­part a besoin de Causeur comme nous avons besoin de Médi­a­part. Il faut qu’il y ait des con­tre-pou­voirs, des gens qui posent des ques­tions, qui cri­tiquent, et il faut un peu de bagarre civilisée. »

Enfin, la pub­li­ciste a ren­du hom­mage à Edwy Plenel suite à l’affaire Cahuzac. « Je tire un coup de cha­peau à Edwy Plenel car il a eu le culot de faire un jour­nal en ligne sur un mod­èle payant. Nous n’avons pas eu ce culot car nous nous seri­ons prob­a­ble­ment plan­tés en rai­son du manque de notoriété. Je trou­ve cela juste que les gens payent pour accéder à l’in­for­ma­tion », a‑t-elle estimé.

Crédit pho­to : Le Figaro / le.buzz.media

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés