Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Quand Stéphane Bern se lâche sur Pascale Clark

10 septembre 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Quand Stéphane Bern se lâche sur Pascale Clark

Quand Stéphane Bern se lâche sur Pascale Clark

10 septembre 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Vous allez lire un article gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien. Claude Chollet

Deux ans après avoir quitté France Inter – où il a animé l’émission « Le fou du roi » pendant 11 ans – pour RTL, Stéphane Bern s’est laissé aller à quelques révélations au sujet de son ex-collègue, Pascale Clark.

Sur le plateau de « C à vous », le spé­cial­iste des têtes couron­nées d’Europe a con­fié, à pro­pos de Pas­cale Clark, qu’il n’aimait pas « les don­neuses de leçons ». « Je me fais insul­ter en per­ma­nence sur France Inter par Pas­cale Clark », a‑t-il ajouté avant d’expliciter sa rancœur : « J’ai fait une réflex­ion il y a peu de temps sur les jeunes ou la fis­cal­ité… Elle a dit que j’é­tais un mau­vais citoyen parce que j’é­tais lux­em­bour­geois et que je ne payais for­cé­ment pas mes impôts en France. Or, je suis bien lux­em­bour­geois mais je paye mes impôts en France et je le fais avec plaisir. »

Répon­dant à Anne-Sophie Lapix, Stéphane Bern a dit tout le bien qu’il pen­sait de sa con­frère : « Elle est sèche. Elle est frus­trée, je ne sais pas, elle ne m’a jamais aimé. C’est son droit d’ailleurs ! Vous savez, je suis aus­si par­ti de France Inter à cause d’elle, elle ne m’a jamais dit bon­jour pen­dant onze ans. Chaque matin, je lui dis­ais bon­jour, elle ne me salu­ait jamais. »

Et celui-ci de con­clure : « Je dis les choses franche­ment, c’est quelqu’un que je n’aime pas et qui ne m’aime pas, ça arrive ! Elle est très don­neuse de leçons à la terre entière. » C’est dit.

Crédit pho­to : cap­ture d’écran vidéo Albin Michel via Youtube

Voir aussi : portraits de Stéphane Bern et de Pascal Clark

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés