Accueil | Actualités | Médias | Attentats : Valeurs Actuelles condamné pour avoir publié des PV d’audition
Pub­lié le 18 juin 2016 | Éti­quettes : ,

Attentats : Valeurs Actuelles condamné pour avoir publié des PV d’audition

Mardi 14 juin, le directeur de la publication de Valeurs Actuelles ainsi qu'un journaliste ont été condamnés pour avoir publié des extraits d'un PV d'audition d'un témoin de l'enquête sur les attentats du 13 novembre.

Dans son numéro du 26 novembre 2015, l'hebdomadaire avait publié trois extraits d'un procès verbal qui expliquait comment Hasna Aïtboulahcen était venu récupérer son cousin Adbelhamid Abaaoud à Aubervilliers quatre jours seulement après les attaques terroristes.

Ces PV concernaient l'audition d'une amie d'Aïtboulahcen, une témoin clé du dossier qui était alors inconnue du grand public. Elle s'est, par la suite, exprimée anonymement dans les médias sous le pseudonyme « Sonia ». Dans l'article de VA, fac-similés à l'appui, on pouvait également lire que l'organisateur présumé des attentats se trouvait en France, où il était arrivé avec un groupe de « réfugiés », depuis deux mois.

En vertu de l'article 38 de la loi sur la liberté de la presse de 1881, qui interdit de publier « des actes d'accusation et tout autre acte de procédure criminelle ou correctionnelle avant qu'ils aient été lus en audience publique », le procureur a estimé que le magazine avait « dépassé les limites » en révélant l'existence du témoin, et ainsi en mettant potentiellement sa vie en danger.

Le directeur de la publication, Yves de Kerdrel, a été condamné à une amende de 2 000 euros ; le journaliste à une amende de 500 euros. Pour la défense de Valeurs Actuelles, l'avocat de l'hebdomadaire, Basile Ader, a plaidé que son client avait servi l'intérêt général en informant le public sur les circonstances et les suites de l'attentat du 13 novembre.

Voir aussi

Portrait : Yves de Kerdrel

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux