Accueil | Actualités | Médias | L’Antipresse lance son Drone
Pub­lié le 26 novembre 2017 | Éti­quettes : ,

L’Antipresse lance son Drone

Certains de nos lecteurs connaissent L'Antipresse, conçu et dirigé par l’écrivain francophone suisse d’origine serbe Slobodan Despot. Ce dernier à la fois éditeur (éditions Xenia), romancier (deux romans publiés dans la collection blanche de Gallimard, Le Miel et Le Rayon bleu), essayiste, photographe, parolier pour une chanteuse québécoise, anime avec succès un OJNI hebdomadaire (objet journalistique non identifié) depuis deux ans, L'Antipresse.

Après deux ans de parution numérique ponctuelle chaque dimanche, L'Antipresse bénéficiera d’un petit frère imprimé, Le Drone. Ce dernier paraîtra 40 fois par an et sera envoyé par la poste aux abonnés sous une forme originale : une feuille A5 pliée de manière telle que le dépliage fournira 16 pages de lectures. Le numéro 0 peut être téléchargé ici.

Les abonnés papier auront accès aux rubriques habituelles de la publication numérique :

  • Le bruit du temps de Slobodan Despot ;
  • Cannibale lecteur, critique littéraire du franco-suisse Pascal Vanderberghe ;
  • Angle mort de Fernand Lepic ;
  • Les contributions du philosophe Éric Werner ;
  • Époque, un écho du bruit moderne ;
  • Et un contenu spécifique qui n’apparaîtra pas sur la version numérique.

Pour paraître en édition papier début 2018, Le Drone doit réaliser au moins 500 abonnements, ceux ci se déclinent sous trois formes :

L’abonnement Drone donnant droit à l’édition numérique et droit aux archives.

L’abonnement Montgolfière donnant droit à l’édition papier + l’édition numérique et l’accès aux archives.

L’abonnement Dirigeable bénéficiant des mêmes avantages que la précédente plus un amical repas avec l’animateur de la publication.

Pour en savoir plus : antipresse.net

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This