Accueil | Actualités | Médias | L’ancienne productrice de Dieudonné accuse i‑Télé de manipulation
Pub­lié le 14 janvier 2014 | Éti­quettes :

L’ancienne productrice de Dieudonné accuse i‑Télé de manipulation

Interrogée par i>Télé il y a quelques jours, Chrystel Camus, l’ancienne productrice de Dieudonné accuse la chaîne d’avoir tronqué ses propos.

Diffusé le 9 janvier, le reportage s’appuyait sur son témoignage pour mettre en lumière le « système Dieudonné », dont le chiffre d’affaires est estimé à 4 millions d’euros en 2013. Cependant, dans une vidéo publiée récemment, celle-ci dénonce une manipulation de la chaîne, qui aurait coupé certains de ses propos au montage.

Dans un premier temps, elle explique qu’elle n’a « jamais dit que Dieudonné était une vache à lait. J'ai juste dit que le concept de tout ce que gagne Dieudonné est une vache à lait. C'est le business derrière. »

Ensuite, celle-ci ajoute : « Quand j'ai parlé du public de Dieudonné, bien sûr que j'ai dit qu'il y avait des antisémites, des personnes voilées, mais j'ai aussi dit qu'il y avait des juifs, ça, ça a été coupé au montage ! J'ai aussi dit qu'il y avait des gens de toutes les communautés, ça aussi ça a été coupé sur i>Télé ! J'ai aussi dit qu'il y avait toutes les classes sociales, et ça aussi ça a été coupé ! »

« i>Télé, vous êtes des menteurs et des manipulateurs ! Moi, je peux maintenant vous attaquer, je vais en toucher deux mots à mon avocat », menace-t-elle avant de conclure : « Attention, i>Télé vous êtes en train de déclencher une troisième guerre mondiale. C'est pas bon ça! »

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This