Accueil | Actualités | Médias | L’ancienne productrice de Dieudonné accuse i-Télé de manipulation
Pub­lié le 14 janvier 2014 | Éti­quettes :

L’ancienne productrice de Dieudonné accuse i-Télé de manipulation

Interrogée par i>Télé il y a quelques jours, Chrystel Camus, l’ancienne productrice de Dieudonné accuse la chaîne d’avoir tronqué ses propos.

Diffusé le 9 janvier, le reportage s’appuyait sur son témoignage pour mettre en lumière le « système Dieudonné », dont le chiffre d’affaires est estimé à 4 millions d’euros en 2013. Cependant, dans une vidéo publiée récemment, celle-ci dénonce une manipulation de la chaîne, qui aurait coupé certains de ses propos au montage.

Dans un premier temps, elle explique qu’elle n’a « jamais dit que Dieudonné était une vache à lait. J'ai juste dit que le concept de tout ce que gagne Dieudonné est une vache à lait. C'est le business derrière. »

Ensuite, celle-ci ajoute : « Quand j'ai parlé du public de Dieudonné, bien sûr que j'ai dit qu'il y avait des antisémites, des personnes voilées, mais j'ai aussi dit qu'il y avait des juifs, ça, ça a été coupé au montage ! J'ai aussi dit qu'il y avait des gens de toutes les communautés, ça aussi ça a été coupé sur i>Télé ! J'ai aussi dit qu'il y avait toutes les classes sociales, et ça aussi ça a été coupé ! »

« i>Télé, vous êtes des menteurs et des manipulateurs ! Moi, je peux maintenant vous attaquer, je vais en toucher deux mots à mon avocat », menace-t-elle avant de conclure : « Attention, i>Télé vous êtes en train de déclencher une troisième guerre mondiale. C'est pas bon ça! »

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

36% récolté
Objec­tif : févri­er 2019 ! Nous avons récolté 720,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux