Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
i>Télé condamnée à verser 50 000 euros à Éric Zemmour

25 novembre 2016

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | i>Télé condamnée à verser 50 000 euros à Éric Zemmour

i>Télé condamnée à verser 50 000 euros à Éric Zemmour

Accueil | Veille médias | i>Télé condamnée à verser 50 000 euros à Éric Zemmour

i>Télé condamnée à verser 50 000 euros à Éric Zemmour

25 novembre 2016

i>Télé a été condamnée à verser 50 000 euros à Éric Zemmour pour l’avoir licencié de façon abusive fin 2014.

En décem­bre 2014, la chaîne d’in­for­ma­tion en con­tinu avait mis fin à son con­trat avec le polémiste en arrê­tant l’émis­sion « Ça se dis­pute », où il débat­tait chaque semaine avec Nico­las Dom­e­n­ach. Cette rup­ture, large­ment encour­agée par le Syn­di­cat nation­al des jour­nal­istes (SNJ) de la chaîne, était inter­v­enue suite aux pro­pos du jour­nal­iste dans un jour­nal italien.

En effet, en octo­bre 2014 dans un entre­tien accordé au Cor­riere del­la Ser­ra, Éric Zem­mour déclarait que les musul­mans « ont leur code civ­il, c’est le Coran » et qu’ils « vivent entre eux, dans les ban­lieues », d’où « les Français ont été oblig­és de s’en aller ». Ce dernier était égale­ment accusé d’avoir pré­con­isé de « déporter » les musul­mans, mot qu’il n’avait en fait jamais pronon­cé. Après plusieurs jours de polémique, la patronne d’i>Télé, Céline Pigalle, avait décidé de met­tre fin à sa col­lab­o­ra­tion avec lui.

Pour le tri­bunal de grande instance de Nan­terre, il s’ag­it d’une « rup­ture bru­tale et abu­sive du con­trat, sans préavis et sans invo­quer aucun man­que­ment con­tractuel ». La chaîne a ain­si été con­damnée à vers­er 50 000 euros de dom­mages et intérêts à l’écrivain et 8 000 euros au titre des frais de jus­tice. À l’époque, le chroniqueur avait dénon­cé « une cam­pagne orchestrée con­tre sa per­son­ne visant à le ray­er du paysage audio­vi­suel français ».

Éric Zem­mour et ses avo­cats demandaient égale­ment près de 1,9 mil­lion d’eu­ros, notam­ment pour « préju­dice moral », ce que le tri­bunal n’a pas retenu.

Voir aussi : Éric Zemmour, portrait

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés