Accueil | Actualités | Médias | i>Télé condamnée à verser 50 000 euros à Éric Zemmour
Pub­lié le 25 novembre 2016 | Éti­quettes : , ,

i>Télé condamnée à verser 50 000 euros à Éric Zemmour

i>Télé a été condamnée à verser 50 000 euros à Éric Zemmour pour l'avoir licencié de façon abusive fin 2014.

En décembre 2014, la chaîne d'information en continu avait mis fin à son contrat avec le polémiste en arrêtant l'émission « Ça se dispute », où il débattait chaque semaine avec Nicolas Domenach. Cette rupture, largement encouragée par le Syndicat national des journalistes (SNJ) de la chaîne, était intervenue suite aux propos du journaliste dans un journal italien.

En effet, en octobre 2014 dans un entretien accordé au Corriere della Serra, Éric Zemmour déclarait que les musulmans « ont leur code civil, c’est le Coran » et qu’ils « vivent entre eux, dans les banlieues », d’où « les Français ont été obligés de s’en aller ». Ce dernier était également accusé d'avoir préconisé de « déporter » les musulmans, mot qu'il n'avait en fait jamais prononcé. Après plusieurs jours de polémique, la patronne d'i>Télé, Céline Pigalle, avait décidé de mettre fin à sa collaboration avec lui.

Pour le tribunal de grande instance de Nanterre, il s'agit d'une « rupture brutale et abusive du contrat, sans préavis et sans invoquer aucun manquement contractuel ». La chaîne a ainsi été condamnée à verser 50 000 euros de dommages et intérêts à l'écrivain et 8 000 euros au titre des frais de justice. À l'époque, le chroniqueur avait dénoncé « une campagne orchestrée contre sa personne visant à le rayer du paysage audiovisuel français ».

Éric Zemmour et ses avocats demandaient également près de 1,9 million d'euros, notamment pour « préjudice moral », ce que le tribunal n'a pas retenu.

Voir aussi : Éric Zemmour, portrait

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This