Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Myriam Encaoua reconnaît sur i>Télé que les médias « brouillent » le message du FN
Publié le 

11 janvier 2017

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Myriam Encaoua reconnaît sur i>Télé que les médias « brouillent » le message du FN

Myriam Encaoua reconnaît sur i>Télé que les médias « brouillent » le message du FN

Invité le 5 janvier 2017 de la matinale info d’i>Télé, Gilbert Collard était interrogé par la journaliste Myriam Encaoua sur une série de sujets d’actualité.

Après avoir évo­qué les deux ans de l’at­taque de Char­lie Heb­do, celle-ci inter­roge le député Rassem­ble­ment Bleu Marine du Gard sur la cam­pagne de Marine Le Pen, une cam­pagne qui sem­ble se pré­par­er « sans les jour­nal­istes ». « Elle se fait beau­coup sur les réseaux soci­aux cette cam­pagne, sans fil­tre », a‑t-elle lancé.

Et le mem­bre du Bureau poli­tique du Front Nation­al de rétor­quer : « Oui, on a envie d’avoir un con­tact direct avec le peu­ple, on n’a pas besoin de vous. » De quoi vis­i­ble­ment agac­er cer­tains jour­nal­istes, à l’im­age de M. Encaoua, qui n’a d’ailleurs pas man­qué de soulign­er que lorsque le FN s’ex­prime directe­ment sur les réseaux soci­aux, il « passe un mes­sage qui ne peut pas être directe­ment brouil­lé ou cri­tiqué par l’in­ter­mé­di­aire d’un jour­nal­iste »…

« Parce que vous brouillez les mes­sages ? Vous vous ren­dez compte de l’aveu que vous venez de faire là ? », lui fait remar­quer un Gilbert Col­lard plutôt sat­is­fait de ce lap­sus. Car c’en est bien un. Très act­if sur les réseaux soci­aux, et y ren­con­trant un suc­cès crois­sant, le Front Nation­al sem­ble bien décidé à exploiter ce nou­veau canal d’in­flu­ence en se pas­sant de la défor­ma­tion des médias.

« Voilà pourquoi on a besoin des réseaux soci­aux, a‑t-il pour­suivi. Parce qu’on a besoin d’avoir affaire à une com­mu­ni­ca­tion qui ne peut pas être brouil­lée ni biaisée, ce qui n’est pas le cas de tous les jour­nal­istes. » Et celui-ci de con­clure en remar­quant que, mal­gré tout, « très sou­vent il y a une ten­dance con­fort­able à défig­ur­er ce qu’on dit, parce que ça fait bien, comme ça on va au par­adis médi­a­tique ».

Nul doute que le lance­ment de la cam­pagne pour l’élec­tion prési­den­tielle nous apportera toutes les répons­es néces­saires au sujet de ce « fil­tre » de plus en plus vis­i­ble.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision