Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Abonnés Netflix en France, un profilage

24 juin 2022

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Abonnés Netflix en France, un profilage

Abonnés Netflix en France, un profilage

24 juin 2022

Temps de lecture : 2 minutes

Qu’on s’en félicite, ou à regret, Netflix est devenu un phénomène de société avec plus de deux cents millions d’abonnés dans le monde. Une très intéressante étude de Comparatest offre un éclairage intéressant sur le profil des abonnés français.

Près de 10 millions d’abonnés en France

Si 9,1 mil­lions de Français se con­nectent chaque mois à Net­flix pour regarder des films et des séries, la multi­na­tionale améri­caine compte en France près de 10 mil­lions d’abonnés, soit plus de 14% de la pop­u­la­tion. Mais, der­rière ces chiffres, il y a une réal­ité beau­coup plus con­trastée : on ne con­somme pas des films et des séries Net­flix de la même manière selon qu’on réside à Toulouse ou à Auril­lac. Entre la ville et la cam­pagne, les jeunes, les “quadras” et les seniors, il y a des dis­par­ités nota­bles dans la façon d’utiliser la plate­forme de vidéo à la demande.

Pour la pre­mière fois, une étude nationale réal­isée par Comparatest.fr révèle ain­si la péné­tra­tion moyenne de Net­flix dans la pop­u­la­tion des 96 départe­ments mét­ro­pol­i­tains français sur l’année 2022.

L’auteur, Pierre Tabuteau, souligne que cer­tains départe­ments sont des incon­di­tion­nels de Net­flix, comme les Hautes-Alpes où 1 per­son­ne sur 5 regarde des films et des séries via cette plateforme.

Les zones où Netflix est le plus regardé

Le tiers Sud de la France affiche un taux de péné­tra­tion large­ment supérieur à la moyenne nationale : les 10 départe­ments qui con­som­ment le plus Net­flix sont tous situés dans cette zone. De même, comme Net­flix est mas­sive­ment util­isé par les 18–34 ans, les départe­ments avec des pop­u­la­tions jeunes affichent une moyenne net­te­ment supérieure à ceux ayant davan­tage de seniors.

On s’abonne aus­si beau­coup à Net­flix dans les départe­ments mon­tag­neux (ex : la Lozère est en 11e posi­tion, la Savoie 14e). Sur­prise, on s’abonne moins dans la région parisi­enne, peut-être parce que l’offre cul­turelle est plus abon­dante, mais aus­si dans les départe­ments du cen­tre où l’offre est moins var­iée et avec des con­nec­tions inter­net par­fois incertaines.

Voir aus­si : Les abon­nés Net­flix font une over­dose de wokisme

Source : Comparatest.fr

Diplômé de Kedge Busi­ness School, Pierre Tabuteau est un indépen­dant, pas­sion­né d’informatique, de sta­tis­tiques et de développe­ment web. Il gère plusieurs sites web dont Comparatest.fr, qui pub­lie des analy­ses sur les prin­ci­paux ser­vices au quo­ti­di­en et qui éval­ue les­ten­dances de con­som­ma­tions des clients, avec pour objec­tif de mesur­er les impacts soci­aux et socié­taux de pro­duits commerciaux.

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés