Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Les abonnés Netflix font une overdose de wokisme

18 mai 2022

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Les abonnés Netflix font une overdose de wokisme

Les abonnés Netflix font une overdose de wokisme

18 mai 2022

Temps de lecture : 2 minutes

Le 21 avril 2022, Netflix lançait au niveau mondial « He’s expecting » (« La Grossesse de Monsieur Hiyama »), une série japonaise en huit épisodes, inspirée d’un manga paru en 2012. Les abonnés Netflix ont très peu goûté cette série et l’entreprise américaine semble être empêtrée dans une phase de crise sans précédent, comme nous l’avons déjà évoqué auparavant.

Non, ce n’est pas une mauvaise blague

« He’s expect­ing » racon­te l’histoire de Ken­tarô Hiya­ma, un homme de 37 ans tra­vail­lant dans la pub­lic­ité, qui décou­vre subite­ment qu’il est « enceinte » de neuf semaines. La série se joue dans un monde où les hommes peu­vent tomber enceinte depuis une cinquan­taine d’années, et le per­son­nage prin­ci­pal doit subir les brimades et la dis­crim­i­na­tion de son entourage, alors que cette grossesse lui pose des prob­lèmes sur le plan professionnel.

Le public tourne le dos à la série

La plate­forme améri­caine a depuis longtemps habitué ses abon­nés à les nour­rir à l’idéologie LGBTQ. Les con­som­ma­teurs de Net­flix n’auront cette fois-ci pas réus­si à dég­lu­tir la potion woke con­coc­tée par le roi audio-visuel du soft-pow­er américain.

Trop, c’est trop ! « He’s expect­ing » est à 1,4 sur 5 étoiles sur l’Internet Movie Data­base (IMDb), site-étalon inter­na­tion­al des pro­duits télévisés et ciné­matographiques. Une véri­ta­ble décu­lot­tée pour un pro­duit signé Netflix.

Netflix se prend une douille en bourse

Cet échec est d’autant plus prob­lé­ma­tique pour le géant améri­cain qu’il arrive au beau milieu d’un pas­sage à vide, Net­flix ayant per­du 200 000 abon­nés au cours du pre­mier trimestre 2022 et table sur une perte de 2 mil­lions d’abonnés au cours du deux­ième trimestre.

L’arrivée de « He’s expect­ing » a encore aggravé la sit­u­a­tion, et a provo­qué une vague de dés­abon­nements soudains et une plongée his­torique de Net­flix en bourse ayant fait per­dre 30 mil­liards de dol­lars à l’entreprise en une seule journée.

Elon Musk s’en mêle

La veille de la sor­tie de la série, Elon Musk avait déclaré que le virus de l’esprit woke avait ren­du Net­flix inre­gard­able, une déc­la­ra­tion ayant plom­bé la posi­tion bour­sière de Net­flix comme jamais.

Rien qu’au mois d’avril 2022, Net­flix a per­du plus de 100 mil­liards de dol­lars de cap­i­tal­i­sa­tion bour­sière. Elon Musk n’aura été que le goutte d’eau ayant fait débor­der un vase man­i­feste­ment trop chargé idéologiquement.

La plate­forme améri­caine peut-elle encore tenir sans les mesures de con­fine­ment qui lui avaient offert son âge d’or en 2020 et en 2021 ? Mais plus impor­tant encore, les util­isa­teurs auraient-ils fait une over­dose de wok­isme ? La crise au sein de l’entreprise est telle qu’elle pense à un change­ment rad­i­cal de mod­èle économique, tan­dis que les salles obscures com­ment à dra­guer les con­tenus de la plate­forme en ligne.

Voir aus­si : Net­flix ou la déperdi­tion de notre cul­ture cinématographique

Poubelle la vieLes séries télévisées ne sont jamais neu­tres. Plus belle la vie, qui doit s’arrêter en novem­bre 2022 en est un exem­ple caricatural.
Nous avons con­sacré à la série une brochure numérique, Plus belle la vie, poubelle la vie, brochure réservée à nos dona­teurs dès 1€.
Les dona­teurs de plus de 50€ reçoivent dédi­cacée une de nos brochures papi­er et à par­tir de 100€, le livre Vik­tor Orban, les raisons d’une vic­toire. Le tout avec un reçu fis­cal de 66%.
Pour nous soutenir, cliquez ici.

Mots-clefs : , , ,

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés