Accueil | Actualités | Médias | Les Échos devient le journal le plus cher de France
Pub­lié le 21 février 2013 | Éti­quettes : , , ,

Les Échos devient le journal le plus cher de France

Après Le Figaro, Libération et Le Monde, le quotidien Les Échos vient d’augmenter son prix de vente au numéro de 20 centimes, passant ainsi de 1,70 à 1,90 €. Il devance ainsi Le Monde (1,80 €) au titre du quotidien le plus cher de France.

« L'information économique de qualité coûte cher », s’est justifié le quotidien dans un communiqué. « Cette augmentation de tarif s'inscrit pleinement dans la stratégie de la marque Les Échos de fournir en permanence une information de grande qualité, quel que soit le support utilisé. Le tarif des abonnements reste inchangé. »

Aussi, la direction a voulu endosser, à travers cette augmentation, le rôle de bienfaiteur des marchands de journaux : « La hausse du prix de vente des Échos répond ainsi à la fois à une volonté de poursuivre une politique éditoriale de qualité et à une intention tout aussi forte d'augmenter la rémunération des marchands de journaux dont la profession traverse une crise sans précédent. » Culotté ?

Crédit photo : capture d'écran site lesechos.fr

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.