A la une
Pierre Bergé attaque Le Salon Beige en justice

Pierre Bergé attaque Le Salon Beige en justice

Télécharger en PDF

Pour avoir publié, le 23 août dernier, un article intitulé « RTL, la radio à gerber », le blog Le Salon Beige vient d’être attaqué en justice par le milliardaire Pierre Bergé.

Dans cet article, le blog d’actualité tenu par des « laïcs catholiques », très en vogue lors de l’opposition à la loi Taubira, écrivait : « L’homosexualiste Pierre Bergé, l’homme qui finance le lobby LGBT et veut permettre la location du ventre des femmes pour satisfaire un groupuscule, rejoint les chroniqueurs de l’émission de Marc-Olivier Fogiel sur RTL « On refait le monde ». »

Par une lettre d’avocat, le Salon Beige a été sommé de retirer l’article qui « porte incontestablement atteinte » à l’ « honneur » et à la « considération » de Pierre Bergé. Le blog a donc été mis « en demeure de procéder à la suppression, immédiate, de cette brève » sous peine de poursuites judiciaires.

Après la consultation de son avocat, le Salon Beige a décidé de maintenir cette brève en ligne. « Après consultation de notre avocat, nous maintenons que ce post n’a rien de juridiquement répréhensible. Par conséquent, nous refusons de retirer cet article malgré les menaces contenues dans ce courrier. Si problème il y a, il est de nature idéologique et nous assumons sans difficulté le fait de ne pas partager l’idéologie de M. Bergé », a déclaré Guillaume de Thieulloy directeur de la publication du site, dans un communiqué. Et ce dernier de conclure : « nous nous tenons à disposition de M. Bergé pour poursuivre cette conversation devant les tribunaux. »

Pierre Bergé a décidément un sens particulier de la liberté d’expression. En avril dernier, il s’était déjà « scandalisé » de la publication d’une publicité de la Manif pour tous dans Le Monde, dont il est l’un des actionnaires. « Cette pub dans #LeMonde est tout simplement une honte et ceux qui l’ont acceptée ne sont pas dignes de travailler dans ce journal. À suivre », avait-il publié sur son compte Twitter.

Aussi, en juillet dernier, en plein conseil de surveillance du groupe Le Monde, l’homme d’affaire de 82 ans avait menacé le directeur de la rédaction du journal catholique La Vie, d’« abandonner » le quotidien, à cause des prises de position de l’hebdomadaire, et particulièrement d’un éditorial qui lui avait déplu.

Crédit photo : Parti socialiste via Flickr (cc)

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook