Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Pierre Bergé menace La Vie

3 juillet 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Pierre Bergé menace La Vie

Pierre Bergé menace La Vie

Selon Les Échos, Pierre Bergé s’est emporté mardi après-midi en plein conseil de surveillance contre le directeur de la rédaction de La Vie, Jean-Pierre Denis, alors que des représentants de l’hebdomadaire catholique exposaient projets futurs et évolutions récentes.

La faute à ses édi­to­ri­aux con­tre le mariage gay. Pierre Bergé aurait alors men­acé d’« aban­don­ner » La Vie si cela devait se repro­duire, affirme le quo­ti­di­en qui évoque « trois sources con­cor­dantes ». « Je suis venu au sec­ours du Monde parce qu’il représen­tait une éthique que je partageais, je ne suis pas obligé de sup­port­er celle de la Vie que je com­bats tous les jours. Oui, je serais heureux que ce jour­nal ne fasse plus par­tie du Groupe », aurait-il déclaré. « Cela fait par­tie des coups de colère habituels de Pierre Bergé, il n’y a générale­ment pas de suite », pré­cise toute­fois un mem­bre du con­seil de sur­veil­lance aux Échos.

En févri­er 2013, Pierre Bergé avait fait nom­mer comme rédac­teur en chef de La Vie, chargé du pôle Actu­al­ités, Jérôme Anciber­ro. « Out­re le recrute­ment d’un adjoint plus pro­gres­siste (que Jean-Pierre Denis, ndlr), le groupe veut met­tre en place un dis­posi­tif pour mieux encadr­er la ligne édi­to­ri­ale », écrivait alors La Let­tre de L’Ex­pan­sion.

En avril 2013, Pierre Bergé avait vive­ment réa­gi à une pub­lic­ité pub­liée dans Le Monde pour « La Manif pour tous ». Sur Twit­ter, il s’était dit « pro­fondé­ment scan­dal­isé que le jour­nal Le Monde ait pub­lié une pub­lic­ité pour #laman­if­pour­tous con­traire aux valeurs de ce jour­nal ».

Crédit pho­to : Par­ti social­iste via Flickr (cc)

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coronavirus.

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.