Accueil | Actualités | Médias | Pierre Bergé menace La Vie
Pub­lié le 3 juillet 2013 | Éti­quettes : , , ,

Pierre Bergé menace La Vie

Selon Les Échos, Pierre Bergé s’est emporté mardi après-midi en plein conseil de surveillance contre le directeur de la rédaction de La Vie, Jean-Pierre Denis, alors que des représentants de l'hebdomadaire catholique exposaient projets futurs et évolutions récentes.

La faute à ses éditoriaux contre le mariage gay. Pierre Bergé aurait alors menacé d'« abandonner » La Vie si cela devait se reproduire, affirme le quotidien qui évoque « trois sources concordantes ». « Je suis venu au secours du Monde parce qu’il représentait une éthique que je partageais, je ne suis pas obligé de supporter celle de la Vie que je combats tous les jours. Oui, je serais heureux que ce journal ne fasse plus partie du Groupe », aurait-il déclaré. « Cela fait partie des coups de colère habituels de Pierre Bergé, il n’y a généralement pas de suite », précise toutefois un membre du conseil de surveillance aux Échos.

En février 2013, Pierre Bergé avait fait nommer comme rédacteur en chef de La Vie, chargé du pôle Actualités, Jérôme Anciberro. « Outre le recrutement d’un adjoint plus progressiste (que Jean-Pierre Denis, ndlr), le groupe veut mettre en place un dispositif pour mieux encadrer la ligne éditoriale », écrivait alors La Lettre de L'Expansion.

En avril 2013, Pierre Bergé avait vivement réagi à une publicité publiée dans Le Monde pour « La Manif pour tous ». Sur Twitter, il s’était dit « profondément scandalisé que le journal Le Monde ait publié une publicité pour #lamanifpourtous contraire aux valeurs de ce journal ».

Crédit photo : Parti socialiste via Flickr (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This