Accueil | Actualités | Médias | Yves de Kerdrel sur écoute ?
Pub­lié le 13 août 2013 | Éti­quettes : , , , ,

Yves de Kerdrel sur écoute ?

C'est du moins ce qu'affirme, dans un tweet du 8 août, le patron de Valeurs Actuelles et chroniqueur du Figaro : « Compte Twitter piraté pour la troisième fois en une semaine + écoutes téléphoniques : voilà ce qui arrive quand on critique Manuel Valls ». De même, celui-ci précise au Figaro, avoir repéré « des agents en civil à plusieurs reprises au bas du journal ».

Selon lui, la cause de ces écoutes téléphoniques seraient, le dossier publié dans le dernier numéro de l'hebdomadaire de droite libérale sur Nicolas Bernard-Buss, jeune militant de la Manif pour tous, condamné à de la prison ferme à la fin du mois de juin dernier.

Le lendemain, Geoffroy Lejeune, également journaliste à Valeurs Actuelles faisait les mêmes constatations, lui aussi sur son compte twitter : « mon compte Twitter aussi piraté hier soir. Et une voiture banalisée rôde autour du journal depuis l'enquête sur Nicolas ».

Autre raison de cet espionnage, selon Yves de Kerdrel, cité par Le Monde, la « proximité personnelle » de l'hebdomadaire avec Nicolas Sarkozy.

Côté ministère, on dément et une source « proche du ministère de l'intérieur », interrogée par Le Figaro, dénonce des « accusations sans fondement, qui relèvent de l'imagination et du pur fantasme ».

En attendant d'en savoir un peu plus, on peut d'ores et déjà remarquer que dans cette affaire, le patron de Valeurs Actuelles n'a pas reçu beaucoup de soutien public de ses confrères...

Source : Le Figaro - Crédit photo : WansquareTV via Youtube

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This