Accueil | Actualités | Médias | Youtube pourrait proposer des abonnements payants
Pub­lié le 7 mai 2013 | Éti­quettes : ,

Youtube pourrait proposer des abonnements payants

Youtube, détenu par le géant américain Google, s’apprêterait, selon le Financial Times, à diversifier ses sources de revenu en mettant en place des abonnements payants aux chaînes thématiques.

Pour l’heure, la plate-forme de vidéos vit sur ses recettes publicitaires, estimées à 2 milliards de dollars pour 2013, avec 1 milliard de visiteurs par mois. Youtube a déjà lancé des chaînes thématiques spécialisées, de manière gratuite, en 2011. Il pourrait donc décider de les monétiser en faisant payer aux utilisateurs désireux de les suivre un abonnement, qui pourrait démarrer à 1,99 dollars par mois et par chaîne.

La firme n’a pour le moment pas confirmé l’information, déclarant n’avoir « rien à annoncer », tout en soulignant qu’elle « étudie la création d’une plateforme d’abonnement qui pourrait apporter encore plus de contenu aux utilisateurs et fournir aux créateurs un autre véhicule pour générer des recettes sur leur contenu ».

Photo : capture d'écran youtube.com

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux