Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Xavier Niel heureux au Monde, malheureux chez Free

7 septembre 2019

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Xavier Niel heureux au Monde, malheureux chez Free

Xavier Niel heureux au Monde, malheureux chez Free

Si Xavier Niel (son infographie) semble en mesure de contrer l’offensive de Matthieu Pigasse et Daniel Kretinsky pour le contrôle du quotidien Le Monde, ses ambitions chez Free souffrent de la concurrence et de son différend avec le groupe BFMTV/RMC.

Plus de revenus au total, moins d’abonnés en France, moins de bénéfices

Au pre­mier semes­tre 2019, Free perd près de 100.000 clients (92.000 exacte­ment) tant sur le fixe que surtout sur le mobile. Para­doxale­ment le chiffre d’affaires aug­mente de près de 8% à 2,5 mil­liards d’euros alors que le béné­fice recule de 60% à un peu plus de 90M€. Le groupe est tiré en vol­ume par l’Italie annonçant près de 4 mil­lions d’abonnés fin juin 2019.

Augmentation du panier moyen mais l’Italie coûte cher

La con­quête de parts de marché en Ital­ie sem­ble effi­cace mais au prix d’une baisse de béné­fices. En France le groupe gagne des abon­nés sur la fibre et prof­ite d’une hausse du panier moyen sur le mobile, les clients s’abonnant plus facile­ment à des offres pre­mi­um. Au même moment la guerre fait rage avec les chaines BFM er RMC qui ne sont plus dif­fusées sur Free depuis le 27 août 2019. Xavier Niel accuse BFM TV de lui avoir fait per­dre des abon­nés à la suite de la com­mu­ni­ca­tion néga­tive des chaines (dont l’actionnaire prin­ci­pal est Patrick Drahi qui con­trôle le con­cur­rent SFR). Il vient de dépos­er plainte auprès du CSA pour « com­mu­ni­ca­tion men­songère et trompeuse ».

Au même moment Free se donne un peu d’air en reven­dant la majorité (51%) d’une société qui gère sont parc fibres optiques dans les zones peu dens­es à InfraVia pour une somme estimée à 300M€.

Crédit pho­to : MEDEF via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.