Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Combat au sommet Niel/Pigasse/Kretinsky au « Monde », avantage Niel
Publié le 

4 septembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Combat au sommet Niel/Pigasse/Kretinsky au « Monde », avantage Niel

Combat au sommet Niel/Pigasse/Kretinsky au « Monde », avantage Niel

Il y a belle lurette que Le Monde n’est plus un journal de référence, mais son influence politique et économique demeure, d’où le combat acharné pour son contrôle.

Le Monde et son actionnariat

En page 2 de notre info­gra­phie con­sacrée au jour­nal Le Monde, la hold­ing.

Ce nav­i­ga­teur ne peut pas lire les PDF : vous pou­vez le télécharg­er ici

Ce qui s’est passé depuis

Depuis le rachat de 49% des parts de Matthieu Pigasse dans sa hold­ing Le Nou­veau Monde (LNM), les rela­tions se sont dégradées entre Niel et Pigasse. Niel avait pro­posé à Pigasse de lui racheter ses parts, mais ce dernier a préféré le Tchèque Kretinsky, mieux-dis­ant. Pire, un pacte con­fi­den­tiel per­me­t­trait à Kretinsky de racheter l’intégralité des parts des parts de Pigasse s’assurant de la total­ité de LNM.

Le groupe espag­nol PRISA (édi­teur d’El País) voulait sor­tir et céder ses 20% ce qui aurait été fait (infor­ma­tion à con­firmer) pen­dant l’été au prof­it de Kretinsky/Pigasse.

Pierre Bergé, décédé en 2017 a pour héri­ti­er de ses parts un améri­cain qui selon Chal­lenges revendrait ses actions à parts égales entre Niel et le duo Kretinsky/Pigasse.

Faisons les comptes

Kretinsky/Pigasse seraient en passe de con­trôler la hold­ing Le Monde Libre (LML) qui pos­sède 75% des parts de la société éditrice du Monde. Soit leurs 26,66% de départ, plus la moitié des parts de feu Bergé soit 13,33% plus les 20% de PRISA, total 60%. Niel de son côté détient les 40%.

Alors Kretinsky/Pigasse vain­queurs aux points ? Que nen­ni ! Pigasse et Niel sont co-gérants du groupe et ont le droit cha­cun de pro­pos­er le nom du directeur du jour­nal, cette co-gérance n’est pas trans­mis­si­ble ni ce droit de propo­si­tion. Sup­posons que Kretinsky rachète la total­ité des parts de Pigasse, Niel devient seul gérant et le seul à dis­pos­er du droit de pro­pos­er un directeur qui doit être approu­vé par la rédac­tion à 60%. Le Tchèque est sans doute déjà action­naire majori­taire secret de la hold­ing mais sans réels pou­voirs. Jusqu’à quand se sat­is­fera-t-il de cette sit­u­a­tion ban­cale ?

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision