L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Vraiment, encore un nouvel hebdomadaire qui disparaît vite

11 mai 2018

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | not_global | Vraiment, encore un nouvel hebdomadaire qui disparaît vite

Vraiment, encore un nouvel hebdomadaire qui disparaît vite

11 mai 2018

Temps de lecture : < 1 minute

Après le naufrage de L’Ebdo qui aura tenu trois mois, après celui de l’hebdomadaire féminin chrétien Aime (et fais ce que tu veux), c’est au tour du dernier né de disparaître prématurément.

Accélération de l’attrition

Ebdo a tenu douze numéros, Vrai­ment n’en con­naî­tra que huit, le dernier étant sor­ti le 9 mai 2018. L’Ojim avait souhaité bons vents au nou­veau mag­a­zine en mar­quant un cer­tain scep­ti­cisme sur l’entreprise.

Mal­gré une maque­tte agréable le jour­nal n’a pas ren­con­tré son lec­torat. Mal­gré l’appui financier (lim­ité) de Bernard Mourad, mal­gré un envi­ron­nement très Macron com­pat­i­ble (deux anciens des cab­i­nets Macron et Sapin au Min­istère de l’économie par­mi les trois dirigeants), les action­naires ont décidé d’arrêter les frais. Il est vrai que des ventes moyennes de 5000 exem­plaires ne suff­isent pas pour financer une quin­zaine de jour­nal­istes et les ser­vices asso­ciés. La décon­fi­ture de Presstal­is n’a pas été non plus un élé­ment favorable.

Vers des reprises par des tiers ?

La fail­lite de l’Ebdo a entrainé la mise sous admin­is­tra­teur judi­ci­aire de son édi­teur le groupe Rollin (les revues XXI, Six mois). Les deux revues étaient en très bonne forme avant de faire lit com­mun avec le mag­a­zine. Les pré­da­teurs sont donc nom­breux pour une reprise de ces revues (mais non de l’hebdomadaire). On par­le d’Editis, du Seuil, de Nico­las Miguet, du Monde et même de Thier­ry Man­don ex min­istre de Hol­lande et qui était directeur général du magazine.

Le sort de Vrai­ment n’est pas encore fixé, les fon­da­teurs se don­nant le temps de la réflex­ion. Faisons leur une sug­ges­tion : pourquoi ne pas se fix­er une paru­tion men­su­elle comme L’Incorrect ou même bimestrielle comme Élé­ments, le mag­a­zine des idées, deux pub­li­ca­tions plus mar­quées à droite mais qui ren­con­trent leur public.

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés