L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Lancement d’un nouveau bimestriel entre investigation et people : Le Vrai papier

20 décembre 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Lancement d’un nouveau bimestriel entre investigation et people : Le Vrai papier

Lancement d’un nouveau bimestriel entre investigation et people : Le Vrai papier

20 décembre 2018

Temps de lecture : 2 minutes

La presse papier n’est pas morte. Bien que 2018 ait connu les échecs successifs d’Ebdo et de Vraiment, un bimestriel a été lancé en novembre 2018, dans un autre segment il est vrai, à cheval entre investigation et têtes célèbres. Dans la lignée du Vrai site, créé par Gérard Ponson et Marie-Laurence Vieillard, Le Vrai Papier se veut un bimestriel d’investigation, au format tabloïd, vendu 1.90€. Visite guidée.

Bébé Mitterrand et homme de presse

Gérard Pon­son est arrivé dans la presse par mil­i­tan­tisme social­iste – il devient directeur de pub­li­ca­tion de la Let­tre J des­tinée aux adhérents de la MNEF et tra­vaille dans les années 1986–1988 avec Jack Lang à pré­par­er le sec­ond man­dat de François Mit­ter­rand. C’est alors l’époque de la pre­mière cohab­i­ta­tion. La Let­tre J devient Le mag­a­zine J et tire à 35.000 exemplaires.

Par la suite, avec Thier­ry Ardis­son – il est asso­cié avec jusqu’en 1995 dans une société dénom­mée Ardis­coop – et Daniel Fil­i­pac­chi (Cogedi­presse), il fonde en 1992 Inter­view devenu Entre­vue suite à un con­flit sur la pro­priété du titre, édite en 1994 le men­su­el Frou-Frou sus­pendu en 1995, lance Max­i­mal en 2000, Choc en 2004 et Guts en 2005 ; en 2008 il achète la total­ité du cap­i­tal des sociétés éditri­ces d’Entre­vue et Choc et lance Tips en 2009, très rapi­de­ment à court d’argent. Néan­moins la société éditrice, la SCPE, dépose le bilan en 2012 du fait de ventes divisées par deux en sept ans, et d’un pas­sif de 8 mil­lions d’euros lié au désen­gage­ment en 2008 de Hachette Fil­i­pac­chi Presse.

Un livre de 7 kilos et quelques ennuis

Issue de la Sor­bonne et de l’ISCOM, Marie-Lau­rence Vieil­lard a été direc­trice des rédac­tions d’Entre­vue et Choc de 1996 à 2012. Puis elle a créé en 2011 l’agence de com­mu­ni­ca­tion dig­i­tale spé­cial­isée dans les Médias 6e sens où Gérard Pon­son la rejoint en 2016 et dirige depuis 2017 la rédac­tion du Vrai site, ain­si que depuis 2018 l’entreprise de pro­gram­ma­tion infor­ma­tique No Friends. À la ville, c’est aus­si la com­pagne de Gérard Pon­son. À ce titre, elle se retrou­ve en 2009 dans le col­li­ma­teur de la jus­tice suite à des sig­nale­ments de l’organisme anti-blanchi­ment Tracfin.

Le Monde explique : « des salariés, après avoir perçu des sommes par vire­ments de fonds de ces deux sociétés, auraient émis des chèques de mon­tants équiv­a­lents au béné­fice de M. Pon­son et de sa com­pagne, jour­nal­iste à Entre­vue, Marie-Lau­rence Vieil­lard. Selon Tracfin, cet argent aurait per­mis au cou­ple de financer son train de vie, et notam­ment de fréquenter des casi­nos ».

La calaisi­enne est aus­si con­nue pour avoir créé en 2018 un livre sur Johny Hal­l­i­day, recon­naiss­able à sa cou­ver­ture en métal et son poids remar­quable – 7 kilos. Elle l’a d’ailleurs édité avec sa société 6e sens et son com­pagnon Gérard Ponson.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés