Accueil | Actualités | Médias | Vers une TVA à 2,1 % pour la presse en ligne ?
Pub­lié le 20 octobre 2013 | Éti­quettes : , , , , ,

Vers une TVA à 2,1 % pour la presse en ligne ?

Lors d’une réunion de l’Association des journalistes médias ce jeudi 17 octobre, à laquelle elle était invitée, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti (photo) s’est dite favorable à une TVA réduite pour la presse en ligne.

Ce sujet est débattu depuis plusieurs mois. En mai 2013, un groupe de travail sur la presse avait proposé une TVA à 2,1 % pour la presse en ligne (taux qui est appliqué à la branche traditionnelle, papier, de la profession). Or pour le moment, cela est impossible car l’accord des tous les États membres de l’Union Européenne est nécessaire. Mais selon Les Échos, la ministre s’est dite prête à passer en force, comme elle l’avait fait avec la TVA du livre numérique.

Rappelons qu’à l’heure actuelle, pendant que des sites comme Arrêt sur images ou encore Dijonscope ont eu des problèmes de redressement fiscal, d’autres comme Médiapart, membre du Spiil, s’appliquent déjà ces 2,1 % de TVA alors que la loi l’interdit et leur impose un taux à 19,6 %.

Crédit photo : Parti socialiste via Flickr (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.