Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Une journaliste refusée à l’entrée d’une réunion réservée aux noires

14 juillet 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Une journaliste refusée à l’entrée d’une réunion réservée aux noires

Une journaliste refusée à l’entrée d’une réunion réservée aux noires

Le 30 juin dernier, Fanny Marlier, journaliste aux Inrocks, consacrait un sujet à l’« afro-féminisme », un mouvement rassemblant des femmes noires « victimes à la fois de sexisme et racisme ». Problème : la journaliste est blanche, et n’a donc pas pu accéder à leur réunion « non-mixte »…

Souhai­tant se ren­dre à l’une des réu­nions organ­isées par le col­lec­tif Mwasi, la jour­nal­iste racon­te : « Elles nous ont alors poli­ment refusé l’accès, sous motif que leurs événe­ments internes ne sont réservés qu’aux femmes afro-descen­dantes. »

Sur leur site, on peut lire : « Ce col­lec­tif est non mixte car nous pen­sons être les mieux placées pour saisir les armes de notre éman­ci­pa­tion. Mwasi n’est ni con­tre les hommes ni con­tre les autres groupes eth­no-raci­aux. En effet, ils pour­ront se join­dre à nos actions en tant qu’alliés après con­cer­ta­tion des mem­bres du col­lec­tif. »

Et gare à qui crierait au racisme anti-blanc. Comme nous le rap­pelle une mil­i­tante, le racisme ne fonc­tionne que dans un sens. Pour celle-ci, les gens qui profèrent ces accu­sa­tions « ne se ren­dent pas compte qu’elles sont dans des sit­u­a­tions de dom­i­nants. Elles ne peu­vent pas com­pren­dre le racisme que nous subis­sons au quo­ti­di­en. » Et de pour­suiv­re : « Nous ne pou­vons pas être racistes antiblancs car on n’établit pas de hiérar­chie entre les races et le sys­tème dis­crim­i­na­toire que l’on nous accuse de met­tre en place ne nous prof­ite pas à nous directe­ment. On demande sim­ple­ment la lib­erté d’avoir un espace pour échang­er et pré­par­er notre éman­ci­pa­tion. »

Pour Rokhaya Dial­lo, qui par­ticipe active­ment à ce mou­ve­ment, « c’est une absence de prise en compte de prob­lé­ma­tiques spé­ci­fiques, qui jus­ti­fie l’existence de l’afro-féminisme aujourd’hui ». Ce serait donc au nom des meilleures inten­tions du monde qu’au­jour­d’hui, en France, une réu­nion est inter­dite aux blancs, qu’ils soient jour­nal­istes ou non.

Mal­gré ce refus inad­mis­si­ble, l’ar­ti­cle de la jour­nal­iste des Inrocks reste des plus com­plaisants. Aurait-on imag­in­er pareil traite­ment si un jour­nal­iste noir s’é­tait vu refuser l’en­trée d’une réu­nion exclu­sive­ment con­sacrée aux prob­lèmes ren­con­trés par des blancs ?

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Christophe Ono-dit-Biot

PORTRAIT — Né en jan­vi­er 1975 au Havre, Christophe Ono-dit-Biot a fait Hypokhâgne et Khâgne au lycée Jan­son-de-Sail­ly, à Paris, puis un DEA de Lit­téra­ture com­parée sur les écrivains fin de siè­cle « déca­den­tistes ». Il est agrégé de let­tres mod­ernes (2000).

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision