Accueil | Actualités | Médias | Un proche de Bolloré placé à la tête d’i-Télé

Un proche de Bolloré placé à la tête d’i-Télé

Après Guillaume Zeller et Virginie Chomicki, un autre proche de Vincent Bolloré a été nommé à la tête d'i>Télé.

Mardi 24 mai, Serge Nedjar a ainsi été nommé directeur de la chaîne d'information en continu, a-t-on appris dans un communiqué. Actuel directeur du journal gratuit Direct Matin et de sa régie publicitaire, qui appartiennent également à Vincent Bolloré, il est un homme de confiance de l'homme d'affaires breton, bien décidé à reprendre le groupe Canal+ en main.

Ancien journaliste, notamment à VSD, il devra faire face à un contexte tendu au sein de la chaîne, en « autogestion » depuis plusieurs mois selon le président de la société des journalistes Olivier Ravanello, et toujours en attente d'un projet et d'une stratégie claire.

« Guillaume Zeller et Virginie Chomicki conservent leurs fonctions respectives de directeur de la rédaction et de directrice adjointe de la chaîne », a précisé le groupe. Soit dit en passant, Serge Nedjar conservera, lui aussi, ses fonctions à Direct Matin. À l'instar de Jean-Christophe Thiery, président du directoire de Canal+, président de Bolloré Médias, de Bolloré Télécoms et de l'Institut CSA, il cumulera de nombreuses casquettes.

À i>Télé, il donc remplacera Cécilia Ragueneau, limogée en septembre dernier.

Voir notre infographie du groupe Bolloré

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This