Accueil | Actualités | Médias | Un proche de Bolloré placé à la tête d’i-Télé

Un proche de Bolloré placé à la tête d’i-Télé

Après Guillaume Zeller et Virginie Chomicki, un autre proche de Vincent Bolloré a été nommé à la tête d'i>Télé.

Mardi 24 mai, Serge Nedjar a ainsi été nommé directeur de la chaîne d'information en continu, a-t-on appris dans un communiqué. Actuel directeur du journal gratuit Direct Matin et de sa régie publicitaire, qui appartiennent également à Vincent Bolloré, il est un homme de confiance de l'homme d'affaires breton, bien décidé à reprendre le groupe Canal+ en main.

Ancien journaliste, notamment à VSD, il devra faire face à un contexte tendu au sein de la chaîne, en « autogestion » depuis plusieurs mois selon le président de la société des journalistes Olivier Ravanello, et toujours en attente d'un projet et d'une stratégie claire.

« Guillaume Zeller et Virginie Chomicki conservent leurs fonctions respectives de directeur de la rédaction et de directrice adjointe de la chaîne », a précisé le groupe. Soit dit en passant, Serge Nedjar conservera, lui aussi, ses fonctions à Direct Matin. À l'instar de Jean-Christophe Thiery, président du directoire de Canal+, président de Bolloré Médias, de Bolloré Télécoms et de l'Institut CSA, il cumulera de nombreuses casquettes.

À i>Télé, il donc remplacera Cécilia Ragueneau, limogée en septembre dernier.

Voir notre infographie du groupe Bolloré

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.